La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Anadeb/Plateau: les projets THIMO ont accru l’émergence d’une nouvelle classe d’élite au sein des communautés de base

42

Lancé depuis février, le projet d’Emploi des Jeunes Vulnérables (EJV)/Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO), encore appelé volontariat communautaire et formation est en cours jusqu’en juillet 2021 dans la Région des Plateaux.

Le projet a permis aux jeunes de participer à des travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) qui sont des microprojets communautaires. Ces microprojets sont choisis par les communautés elles-mêmes selon leur besoin prioritaire dans le village à des degré différents d’activités tel que l’agricoles ou non-agricoles.


Le THIMO est exécuté pendant 80 jours dans les villages bénéficiaires du projet EJV par les jeunes des mêmes villages sélectionnés lors des tirages au sort. Ce sont des jeunes femmes et hommes handicapé(e)s ou non, âgé(e)s de 18 à 35 ans, non scolarisé(e)s ou déscolarisé(e)s qui sont enrôlés pour des travaux. Pour travail rendu, ils sont rétribués à 1500FCFA/jour pendant 80 jours (y compris les jours de formation). 70 jeunes sont sélectionnés par village. Dans la région des Plateaux, 41 villages sont bénéficiaires du projet.

Ce projet a permis d’offrir de véritables occasions aux jeunes bénéficiaires. Ce qui leur a permis de développer de saines habitudes de travail et d’acquérir des valeurs civiques tout en participant à une activité valorisée par la communauté. On enregistre 14 000 jeunes composés de femmes et hommes togolais âgés de 18 à 35 ans en situation de pauvreté et ou de vulnérabilité issue de 200 villages différents, dans 150 cantons.
Dans la région des plateaux, 2 884 jeunes ont bénéficié des travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO). Au total 41 villages pauvres issus des 8 préfectures sur 12 de la région.

Parmi les 2 884 jeunes, on note 1644 femmes dans la région des Plateaux qui ont participé aux THIMO. Ceux-ci ont aménagé 26 pistes rurales d’une distance totale de 129,5 km dans le cadre des THIMO, 6 sites de reboisement sur une superficie totale de 21,5 ha, aménagement et 10 THIMO agricoles prévus dont 05 bassins piscicoles.
Les pistes aménagées permettent de faciliter l’accès aux marchés cantonaux et de réduire les accidents. L’aménagement des bassins piscicoles permet aux jeunes de faire la pisciculture et sert également à l’abreuvage des animaux. Un montant total de 346 080 000 F CFA est payé aux 2 884 jeunes bénéficiaires de THIMO dans la région des Plateaux.

Le projet est financé à 92,1 milliards de francs CFA avec l’engagement de l’Etat et ses partenaires vis-à-vis des communautés pauvres dans les milieux urbains et ruraux.
Ce projet a permis, au niveau des jeunes, le niveau de responsabilité et d’engagement et a permis de promouvoir le développement local qui s’est accru avec l’émergence d’une nouvelle classe d’élite au sein des communautés de base.

commentaires
Loading...