La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Tout ce qu’il faut savoir sur l’album « Kokoriako » de Pierre Koffi Alanda

Le show-biz du Togo compte un nouvel artiste. Il s’agit de l’agriculteur franco-togolais Pierre Koffi Alanda. Ce dernier sort aujourd’hui son tout premier album, qui illustre le travail de la terre dans toute sa globalité.
L’album intitulé « Kokoriako », est composé en tout de treize (13) morceaux, qui sont pour la plupart chantés en Ewé, sa langue maternelle et Français.

Passionné depuis toujours par la musique francophone et africaine, Pierre Koffi propose son premier album de treize (13) chansons ayant respectivement pour titre « Dadavi », « La Fontaine De La Sagne », « Monsieur Georges », « Mon Jardin », « Novitsi », « Après la pluie », « Mayi Modzi Mava », « Maman », « Oxamiton », « Amedewo Nye Gbatowo », « Elavanyo », « Comme une jolie femme », « Kokoriako ».

L’agriculteur biologique dit vouloir montrer au monde, que le métier de la culture de la terre et le quatrième art peuvent bien se mariner. C’est-à-dire, qu’ont peut exercer les deux métiers à la fois.
« On peut être un paysan et un chanteur. Je veux mettre en valeur le métier de la terre, donner envie juste aux femmes et aux hommes d’embrasser le métier de la terre. Là où il y a l’agriculture il y a la vie.», déclare-t-il.

METOCOB 4

Dans ses morceaux, Pierre Koffi Alanda parle des expériences qu’il vit quotidiennement et rend hommage à son village d’accueil, à sa mère, aux femmes et aux animaux.

« Kokoriako est un hommage aux poules et aux coqs qu’on n’empêche de chanter. Ici en France, il y a eu un coq traduit à la justice à cause de ses chants, qui dérangent selon certains citadins, informe-t-il, avant de poursuivre : « j’interpelle aussi les diasporas particulièrement la diaspora Togolaise. Avec mon titre « Novitsi », j’invite la diaspora à redonner et partager ce que nous avons reçu de nos pays d’accueils. Les diasporas ont la responsabilité d’échanger de partager leurs expériences, d’aider par diffèrent moyen à construire un monde meilleur ».

Né le 25 novembre 1977 dans la ville de Kpalimé au Togo, Pierre Koffi Alanda, agriculteur de profession, est titulaire d’une Licence Management Européen des Organisations en Droit, Economie, Gestion, ainsi que d’un Brevet Technicien Supérieur Agricole Production Horticole (BTSA PH) et d’un Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole spécialité Maraîchage biologique de montagne (BP REA).

Il pratique la culture bio, et est le chef d’exploitation agricole de la ferme « ALANDABIO ». Il réside en France depuis 2011, dans la Région Provence Alpes Côte d’Azur dans le département des Alpes Maritimes.

Il a entre temps offert aux paysans togolais un kit de clôtures électriques mobiles, réceptionné par le ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique d’alors, M. Noël Koutéra Bataka.

commentaires
Loading...