La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Atelier de crise, le Paeij-SP tente de sauver ses investissements

385

Initialement prévue pour s’étendre sur la période de 2020- 2021 , la vaste campagne agricole du Paeij-SP s’est vu mettre les bâtons dans les navettes et risque de couler à cause de la crise liée à la pandémie du Covid 19.

Le Paeij-SP a tenu des rencontres avec les PME/PMI et les IFP bénéficiaires du projet de la campagne agricole 2020 – 2021 pour ensemble décider des quais à partir desquels lever l’ancre du lancement.

Ces ateliers se sont tenus à Lomé les 7 et 8 mai 2020 dans un strict respect des mesures barrières instaurées à cause du Covid 19.
Au total 59 participants répartis sur les deux jours , assis à un mètre l’un de l’autre et munis de leurs bavettes ont réfléchi à définir des stratégies et des actions indispensables(financièrement et techniquement) pour la réussite de la campagne 2020-2021 en cours de démarrage au niveau de tous les acteurs .

Entre autres choses ,les réflexions ont également porté sur les stratégies à adopter pour le remboursement des crédits antérieurs accordés aux acteurs des différents clusters et sur les perspectives pour la pérennité du partenariat entre les acteurs impliqués . Ces acteurs ne sont autre que les PME/PMI, les Primo-entrepreneurs, et les Institutions financières qui ont été retenus dans une première phase du projet. .

En prélude à cet atelier , les responsables des entreprises NSCPA, Aidons-Nous, Gold Food Africa, VIOTO Agrobusiness, Food and Home International et CAT Sarl ont été rencontrés individuellement par l’Unité de gestion du Paeij-SP entre le 30 Avril et le 06 Mai 2020 à Lomé pour des séances préparatoires.

Ce projet financé par la Banque africaine de développement (BAD) depuis 2016 a déjà fait parler de lui en bien. En 2018, c’etait 2 234 385 964 de francs CFA déboursés, 14 383 emplois directs créés; 765 jeunes entrepreneurs accompagnées et 1 040 groupements agricoles appuyés.

commentaires
Loading...