La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

PAEIJ: un instrument adapté

367

Le Projet d’appui à l’employabilité des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP), dont le lancement a été fait en Avril 2016 par le gouvernement togolais est aujourd’hui une réussite. A mi-parcours, le ministre Victoire Tomégah Dogbé en tournée de visite à ces  initiatives qui valorisent les agriculteurs et les éleveurs dans les filières soja, maïs, manioc, petits ruminants et volailles, constate avec de satisfecit  que le projet a atteint la moitié des objectifs fixés.

« Nous sommes heureux de constater à mi-parcours qu’effectivement, il y a des résultats concrets. Nous réalisons que le PAEIJ-SP est un instrument tout à fait adapté avec déjà la moitié des objectifs d’emplois atteints en 2 ans d’engagement » s’est réjoui la Ministre du Développement à la Base, Victoire Tomégah Dogbé.

Un constat partagé par Khadidia Diaby, Représentante-Résidente de la BAD, partenaire important dans l’accompagnement du projet, aussi en visite de terrain de deux jours avec la ministre.

Cette tournée de deux jours a permis aux deux personnalités de visiter les installations de Quality Society International, une société qui fait la transformation du manioc, du maïs et du soja, en produisant de la farine enrichie avec près de 1000 emplois et la JCAT (Jonction pour la croissance agricole au Togo), qui travaille sur le soja biologique avec une chaine de production, de transformation et d’exploitation qui touche un important marché international.

Le PAEIJ-SP travaille depuis son lancement avec 11 entreprises structurantes et 7 agrégateurs sur l’ensemble du territoire et vise à créer 20 000 emplois directs et 150 000 emplois indirects d’ici 2020.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...