La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Élevage de Porc: CIPEA lance une formation et accompagnement pour toute personne

Au Togo, l’élevage porcin joue un rôle majeur dans la sécurité alimentaire et l’autosuffisance en protéines animale des classes sociales les plus défavorisées et marginalisées. L’élevage de porcs est une activité économique rentable à condition de bien maîtriser un certain nombre de paramètre notamment le logement, la reproduction, l’alimentation, la santé et la gestion technique et économique des animaux.

Le porc est un monogastrique omnivore qui transforme une gamme très varié des produits et sous-produits agricoles non consommable par l’homme en produit de meilleur qualité qui est la viande. C’est un animal à croissance très rapide. Il suffit de 5 à 6 mois pour amener un porcelet de 1,2 kg (naissance) à 90 – 100 kg. C’est un animal très prolifique : 7 à 14 porcelets à la mise bas et avec 2 mises bas par an, relève le directeur général du CIPEA, Laurent M’Poh.

En effet depuis quelques années, des structures basées dans le pays initient des formations en vue de renforcer la capacité des porciculteurs et autres qui veulent s’y lancer.

METOCOB 4

C’est le cas du Centre interafricain pour la promotion économique et les affaires (CIPEA), qui lance une formation et accompagnement pour toute personne qui veut se faire de l’argent avec l’élevage de porcs.

Le projet initié par CIPEA vise à former et à accompagner 200 porciculteurs sur le plan national. A la fin de la formation, les participants deviennent membres du réseau national des porciculteurs.

L’élevage est pratiqué par 80% des agriculteurs togolais et a contribué pour 13,4% du PIB agricole au cours des cinq dernières années. La couverture des besoins nationaux en protéines animales est ainsi assurée à 80% par le petit élevage. D’après les résultats de la Direction de l’élevage et de la Pêche en 2005, le cheptel porcin a environ 300 000 têtes et les volailles locales 7 100 000 têtes. En nombre de têtes, l’élevage des porcs est similaire à l’élevage des bovins, cependant alors que ce dernier est surtout important dans le nord du pays, le petit élevage est reparti sur l’ensemble du territoire.

Il faut dire que l’économie du Togo repose essentiellement sur l’agriculture et l’élevage (40% du PIB). Ces secteurs regroupent 70% de la population active. Les petits paysans sont les plus nombreux. Ils pratiquent traditionnellement à fois le petit élevage notamment les volailles, les porcs et les petits ruminants…

commentaires
Loading...