La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Entrepreneuriat rural : Objectif 200 coopératives agricoles financées en 2020 pour le PNPER

459

20 préfectures, 40 ateliers, 500 responsables d’organisations paysannes et techniciens informés et outillés pour 200 coopératives accompagnées et financées.

Voici les quelques chiffres qu’ambitionne d’atteindre le Projet national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER) avant le terme de l’année 2020, et ce en dépit la pandémie due au Covid-19.

C’est dans cette optique que depuis le 27 mai dernier, en collaboration avec la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs agricoles (CTOP), le programme a organisé une série d’ ateliers régionaux à été organisée.

En tout 40 ateliers à raison de 02 dans chacune des 20 préfectures du projet ont été tenus en raison des limitations d’effectifs compte tenu des mesures contre la propagation de la Covid-19.

Objectif 200 coopératives agricoles financées en 2020 pour le PNPER
Objectif 200 coopératives agricoles financées en 2020 pour le PNPER

Objectif, mettre à la disposition des techniciens et leaders des faîtières d’organisations paysannes, les informations actualisées sur le PNPER.

Pour les premiers responsables du PNPER, il s’agit au terme de ces ateliers d’informer et de sensibiliser au moins 500 leaders et techniciens des organisations paysannes des 5 régions et 20 préfectures d’intervention du PNPER sur ses cibles, modalités de fonctionnement et de financement, types de projet à financer puis de les doter de fiches d’identification entre autres.

“(…) A travers ce partenariat (avec le PNPER), la CTOP veut se concentrer sur les coopératives agricoles qui sont ses membres et permettre à au moins 200 parmi elles provenant de 20 préfectures du Togo (…) de bénéficier, d’ici la fin de cette année, des accompagnements de ce projet.”, a déclaré Monsieur Alassani Alidou, Secrétaire général du Conseil d’administration de la CTOP, lors du lancement des travaux, le 27 mai dernier à Kévé (Préfecture de l’Avé).

L’entrepreneuriat rural, une préoccupation de premier ordre pour le gouvernement

L’entrepreneuriat rural est l’un des secteurs les plus pourvoyeurs d’emplois pour les populations rurales notamment agricultrices.

C’est afin de mieux accompagner ces entrepreneurs ruraux et de concrétiser la vision du gouvernement que le Programme national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER) a été initié en 2014, avec l’appui du Fonds International de Développement Agricole (FIDA). Il cible particulièrement l’accompagnement et le financement des entrepreneurs ruraux.

Pour la durée de 6 ans que couvre la mise en œuvre du projet (2014-2020), il vise la création et le renforcement de 1800 micro et petites entreprises rurales et renforcement des capacités techniques et de gestion de 500 micro et petites entreprises rurales déjà établies.

Il faut noter que la CTOP est une organisation faîtière des paysans. Elle a pour objectif de défendre leurs intérêts, renforcer les capacités des producteurs et accompagner l’État dans la mise en œuvre des politiques et programmes de développement agro-sylvo-pastorale et halieutique. Il compte à ce jour, 20 fédérations nationales d’organisation paysanne de toutes les filières (café-cacao, coton, anacarde, soja, céréales, pêche, aviculture, bétail et viande, maraîchage, etc.) et près 550 000 exploitants agricoles familiaux.

commentaires
Loading...