La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le MIFA mise sur les coopératives pour structurer les producteurs agricoles

44

L’une des principales carences de l’agriculture togolaise et de ses chaînes de valeur agricoles est le manque d’intégration et d’organisation des coopératives agricoles.

Selon le mécanisme de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA), seulement une infime partie des financements accordés en tout depuis trois ans, l’ont été au profit des producteurs, donc des coopératives.

Pour améliorer l’infrastructure technique et institutionnelle de ces coopératives, le mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA S.A) et le crédit coopératif italien Federcasse en collaboration avec le COPERMUNDO ont élaboré un projet de développement et d’intégration des chaînes de valeur agricole dans l’agriculture par l’instrument des coopératives. Objectif du projet, remettre à niveau les coopératives existantes, en créer d’autres, consolider leur gestion entrepreneuriale et surtout accélérer des chaînes de valeur agricole.

“Le MIFA depuis sa mise en œuvre vise à accompagner un certain nombre de coopératives, mais pour passer à l’échelle et atteindre l’objectif d’un million de producteurs d’ici 2025, nous devons adopter de nouvelles stratégies et méthodes d’encadrements” a expliqué Aristide Agbossoumondé, directeur général du MIFA.

Une ambition qui cadre parfaitement avec la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Les différents acteurs présents notamment les acteurs institutionnels, les partenaires d’exécution et les bénéficiaires (organisations de producteurs agricoles) veulent capitaliser l’expérience déjà réussie des partenaires italiens (COPERMUNDO, Federcasse).

commentaires
Loading...