La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les actions des communes togolaises tournées vers l’internationale

18

Le premier forum national sur l’action internationale des collectivités territoriales a pris fin ce jeudi 24 juin, où a pris part plus de 150 acteurs nationaux et internationaux axé sur des échanges et de partage d’expériences.

La rencontre a réuni les maires et les responsables de gestion des relations de coopération décentralisée des mairies, les membres du bureau et le secrétaire exécutif de la Faîtière des Communes du Togo (FCT), les représentants des ministères de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires et des affaires étrangères et aussi les ambassadeurs d’Allemagne, de France, de la Belgique, de l’Union européenne et des Etats-Unis, les représentants des partenaires techniques et financiers, ainsi que ceux des communes de certains pays de la sous-région (Bénin et Burkina Faso) et des conseillers techniques du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL), a rapporté savoirnews.

Ouverts par le ministre délégué chargé du développement des territoires, Essomanam Edjeba, les travaux montre une fois encore l’elant du Togo dans le processus de décentralisation qui d’ailleurs a été assez dynamique ces dernières années avec la communalisation intégrale du territoire national par le biais de la loi n° 2017-008 du 29/06/17 portant création des communes.

Ce dynamisme a été corroboré par l’adoption de la loi portant modification de la loi du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales modifiée par la loi du 31 janvier 2018 et la tenue effective des élections locales du 30 juin et du 15 août 2019.

Aujourd’hui, les communes font face à plusieurs enjeux et défis, afin de mettre en œuvre les actions de développement sur leur territoire.

Ainsi des domaines d’actions prioritaires, ont été recensé dont celui de l’eau et assainissement, la santé, l’énergie, le développement économique et la lutte contre le changement climatique. Pour relever ces nombreux défis, les communes se doivent de développer des stratégies en vue de mobiliser davantage de ressources, qu’elles soient internes ou externes.

L’action internationale des collectivités territoriales notamment la coopération décentralisée envisage offrir aux collectivités locales togolaises, une opportunité de mobiliser des ressources extérieures, techniques ou financières pour accompagner la mise en œuvre des actions de développement sur leur territoire.

« Nous devons adopter une démarche scientifique, aller aux meilleures écoles, partager les meilleures pratiques, nous inspirer de nos expériences. Et c’est l’objet de ces échanges que nous aurons durant les deux jours à Lomé », a expliqué Mme Yawa Kouigan, présidente de la faîtière des communes du Togo (FCT) au confrère.

Le Togo compte aujourd’hui 117 communes au lendemain des élections locales de 2019.

Ce premier forum organisé par la FCT avec l’appui du ProDeGoL, vise notamment à promouvoir la coopération décentralisée auprès des communes togolaises et à donner un signal fort quant à leur disponibilité et engagement à dynamiser leurs actions internationales.

Selon le confrère cette rencontre a permis aux communes togolaises de nouer de nouveaux partenariats avec des collectivités étrangères, ce qui contribuera à un meilleur rayonnement international et une mobilisation accrue de ressources extérieures pour la mise en œuvre des actions de développement.

Ce premier forum national sur l’action internationale des collectivités territoriales au Togo bénéficie de l’appui du ProDeGoL, cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et l’Union européenne, et mis en œuvre par la coopération technique allemande (GIZ).

 

commentaires
Loading...