La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Projet FSB: Six infrastructures de base réceptionnés dans la savane à travers l’Anadeb

17

Les communautés de DJABDJOARE dans la préfecture de Kpendjal, de KOURIENTRE CENTRE et NAMARE CENTRE dans la préfecture de Tône, de ZINTAGO dans la préfecture de Cinkassé, de KADJITOKA dans l’Oti-Sud et KOULMATIK MYR dans Tandjouaré, sont dotées respectivement de nouveaux joyaux scolaires équipés de table bancs et des hangars de marché.

 

Ces nouveaux ouvrages sont réceptionnés définitivement les 06, 07 et 08 octobre 2021 en présence des représentants des Mairies et des préfectures concernées ; des représentants des directeurs régionaux de la Planification, de l’Éducation et de Commerce.

En dehors de l’ouvrage de NAMARÉ – CENTRE, composé de deux (02) hangars de marchés plus un bloc de latrine réalisés à hauteur de 18 266 400 F CFA, les cinq autres ouvrages sont composés de bâtiments scolaires de trois classes plus bureau et magasin équipé de mobiliers, de deux blocs de latrines à trois cabines chacun par école, ils sont financés à hauteur de 102. 870. 293 F CFA.

 

Ces bâtiments scolaires destinés aux populations vulnérables permettent aux élèves de bien étudier dans de bonnes conditions et de limiter le risque d’accident lié à la fragilité des appâtâmes de fortune. Les blocs de latrines permettent aux élèves de circonscrire la propagation des microbes et des vers dans les écoles.

Précisons que 57 villages bénéficient des infrastructures socio-économiques de base dans la région des Savanes dans le cadre du projet de Filets sociaux et services de base (Fsb). A ce jour, 13 infrastructures ont fait l’objet des réceptions définitive dont 11 bâtiments scolaires et 2 marchés.

Sur les 57 ouvrages prévus dans la région des Savanes, nous avons 28 bâtiments scolaires, 2 marchés et 1 centre communautaire et 26 forages photovoltaïques.

Infrastructures socio-économiques de base est la composante 1 du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), financée par la Banque mondiale à hauteur de 19,2 milliards de FCFA et pilotée par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb).

La composante Infrastructures socio-économiques de base vise à soutenir la réhabilitation et la construction d’infrastructures de base dans les communautés ciblées, ce qui permettra d’accroître l’accès aux services socio-économiques afférents.

commentaires
Loading...