Réunion du Comité de pilotage inter-Etats du Projet Corridor Économique Lomé-Ouagadougou-Niamey (PCE-LON): les travaux ont pris fin avec de riches recommandations 

Date:

La deuxième réunion du Comité de pilotage inter-Etats du Projet Corridor Économique Lomé-Ouagadougou-Niamey (PCE-LON), a pris fin ce vendredi 14 juin 2024, après une première le 14 décembre 2023 à Ouagadougou au Burkina Faso.

 Les travaux, qui ont débuté le 11 juin dernier, ont pris fin ce 14 juin sur une note de satisfaction et de proposition de recommandation. Co-présidés par les ministres en charge des Transports et des Infrastructures des trois pays concernés à savoir, Anûuyirtole Roland Somda pour le Burkina Faso, Colonel-Major Salissou Mahaman Salissou pour le Niger et Affoh Atcha-Dedji pour le Togo.

Pour Affoh Atcha-Dedji, ministre des Transports routiers, aériens et ferroviaires du Togo a relevé que « Le Projet Corridor Economique Lomé-Ouagadougou-Niamey, au-delà de l’infrastructure, incarne une vision collective, celle d’un avenir où les liens entre nos peuples et nos économies sont renforcés, où les échanges commerciaux sont fluides et où les opportunités de développement sont accessibles à tous (…). En améliorant la connectivité régionale et en renforçant les infrastructures le long de ce corridor vital, nous ouvrons de nouvelles perspectives pour nos populations. Les opportunités commerciales se multiplieront, les investissements afflueront et la création d’emplois sera stimulée. De plus, les communautés locales bénéficieront de l’amélioration des services sociaux de base tels que la santé et l’éducation, ce qui contribuera à réduire les inégalités et à renforcer le tissu social de nos nations ».

La rencontre de Lomé entend contribuer à une meilleure mise en œuvre conjointe et à une meilleure atteinte des objectifs dudit projet. Spécifiquement, elle aura permis d’examiner l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations formulées lors de la première réunion du Comité de pilotage inter-Etats tenue le 14 décembre 2023 à Ouagadougou, de même que celui de l’exécution du projet lui-même dans chaque pays (entre 5 à 19 %), faire l’état des lieux des difficultés rencontrées et des solutions proposées.

En effet au cours des travaux, un rapport présenté par le Secrétaire Général du ministère des Transports routiers, aériens et ferroviaires du Togo, Dr Komlan Tindano a donné un aperçu de l’état d’avancement du PCE-LON dans ces trois pays. Il a aussi fait cas des difficultés rencontrées et des défis à relever. 

« Il y a eu des évolutions, mais beaucoup reste à faire (…) Nous sommes engagés à prendre les dispositions idoines pour ce qui nous concerne, notamment pour ce qui est du côté sécuritaire pour nous assurer que les conditions permettent une meilleure fluidité de la circulation des camions transportant les marchandises. Pour ce qui est du poste juxtaposé de Cinkassé, des dispositions vont être prises pour pouvoir agencer les horaires de travail pour assurer une meilleure fluidité et du côté de réalisation des différents tronçons, toutes les mesures sont en train d’être prises», a indiqué à la fin des travaux le ministre des Transports et de l’Equipement du Niger, Colonel-Major Salissou Mahaman Salissou.

Cette rencontre de Lomé a été également marquée par le partage d’expériences entre les acteurs de mise en œuvre venus du Burkina Faso, du Niger et du Togo. En prélude à cette rencontre de Lomé, le Comité technique inter-Etats co-présidé par les secrétaires généraux des ministères chargés des Transports des trois pays s’est réuni du 11 au 13 juin 2024 et les travaux ont permis aux experts d’harmoniser les documents de travail. La prochaine réunion du Comité de pilotage inter-Etats est prévue en décembre prochain à Niamey au Niger.

Le PCE-LON, en rappel, est une initiative du Burkina Faso, du Niger et du Togo, mise en œuvre depuis février 2022 avec l’appui de la Banque Mondiale à hauteur de 470 millions de dollars US. Son objectif est d’améliorer la connectivité régionale et les infrastructures communautaires socio-économiques le long du corridor entre les capitales de ces trois pays.

Il faut noter qu’au terme de la rencontre, des recommandations ont été formulées. Signe de l’intérêt du PCE-LON pour les pays de l’hinterland notamment.

Les trois ministres concernés ont été rejoints par Mme Cissoko Dembele Madina, leur collègue des Transports, des Infrastructures et de l’Intégration du Mali.

Biscone ADZOYI
Biscone ADZOYIhttp://elitedafrique.com
Biscone Adzoyi est journaliste rédacteur à Elite d'Afrique depuis 2017. Il s’intéresse particulièrement aux questions environnementales et de développement durable
Loading...

Partager l'article :

Souscrire

Populaire

Plus d'informations
Similaire

L’Hôtel Sarakawa accueille le 27 juillet 2 la 20e édition du Gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Togo

Cet événement, organisé par le cabinet Eco Finances Entreprises,...

A 93 ans, l’artiste Dada Akuyo, non-voyante, sort son premier album « Kekeli »

Dada Akuyo, figure emblématique de la chanson togolaise, dévoilera...

Patricia Scotland chez Faure Gnassingbé à Kara

En visite de travail au Togo, Patricia Scotland, Secrétaire...

Mme Patricia Scotland, SG du Commonwealth reçu par le président de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Sevon-Tépé Kodjo Adédzé, a...