La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Un collectif d’associations interpellent la BAD à rejeter le financement des  énergies fossiles

« Financer une transition juste en Afrique », est le document rédigé par les 135 organisations de la société civile africaine réunies au sein de la Coalition Zéro Emission. Ce document a été déposé à la table de l’institution financière, la Banque africaine de développement (BAD).

L’énoncé de position demande à la BAD d’axer sa politique de financement sur les trois domaines à savoir l’énergie ; l’agriculture-la foresterie-la terre-les écosystèmes ; et le financement du climat.

Le document souligne le besoin urgent de faire progresser une transition juste vers un avenir équitable et durable pour tous les peuples africains en mettant fin au financement des combustibles fossiles, de l’exploitation minière à grande échelle, l’agriculture dégradante et de l’élevage industriel, l’exploitation abusive des forêts. 

METOCOB 4

Au Togo, une délégation composée des membres de l’ONG Jeunes Verts et de l’association Afrique Eco 2100 a déposé l’énoncé de position de la Coalition Zéro Emission, le mercredi 25 mai 2022, au bureau de la représentation de la BAD à Lomé. 

 

Selon Esso Pedessi, directeur exécutif de l’ONG Jeunes Verts « Ce document est très important pour nous. Il s’agit de la voix de la société civile africaine. Le financement des énergies fossiles doit véritablement prendre fin. La BAD fait des efforts et nous voulons l’encourager à continuer ». 

 

Et pour son confrère de l’association Afrique Eco 2100, Edem Dadzie directeur exécutif de cette association de relever que « L’Afrique peut parvenir à un développement durable et résilient en se focalisant sur les énergies propres. Il faut donc encourager les institutions financières dont la BAD à rejeter le financement des projets axés sur le développement des énergies fossiles ». 

commentaires
Loading...