La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La cour des comptes du Togo adopte une nouvelle stratégie

514

L’implication des parties prenantes (SIPP) est l’une des stratégies de la cour des comptes du Togo qui à travers un atelier organisé ce mercredi 18 décembre à Lomé a permis de disséminer leur stratégie.

La Cour des comptes du Togo en collaboration avec l’Initiative pour le développement de l’INTOSAI (IDI), a implémenté cette stratégie, qui est un outil de communication efficace et efficiente pour plus de visibilité et de crédibilité de ses travaux.

Cette stratégie permettra à la cour d’affirmer son leadership et sa gouvernance interne, en renforçant les relations avec les parties prenantes institutionnelles et non institutionnelles, internes et externes, en vue d’améliorer la qualité de tous le processus des travaux d’audits devant aboutir à l’assainissement des finances publiques.

La SIPP, un document de 78 pages, est assorti d’un plan d’action triennal 2020-2022. Elle ambitionne, entre autres, de capitaliser les recommandations pour une gestion saine des fonds publics, afin de créer de la valeur ajoutée aux travaux de la Cour ; d’opérationnaliser le cadre de collaboration permettant à la Cour de déférer devant les juridictions compétences, les opérations constitutives de crimes et de délits pour leur prise en charge. Ces recommandations proposent la création d’un cadre d’échange et de partage d’informations permettant de susciter un intérêt des professionnels des médias dans le relais des informations issues de la Cour des comptes.

Le document comprend aussi le processus de développement de la SIPP, le résultat de l’analyse de l’environnement de la Cour, la cartographie des parties prenantes, l’analyse des attentes, le processus de communication de la Cour, ainsi que la stratégie à utiliser dans les relations avec chacune des parties prenantes.

Durant les travaux de cet atelier de dissémination, les participants ont suivi une communication sur l’Organisation, la mission et l’attribution de la Cour des comptes du Togo et sur le programme de la SIPP.

Le secrétaire général de la Cour des comptes du Togo, Fiaty Yao Hétsu a rappelé que la Cour des comptes du Togo se veut une institution supérieure de contrôle indépendante, compétente et efficace, garante de la bonne gouvernance, de la transparence et de la responsabilisation, en vue de contribuer à l’implémentation efficace du Plan national de développement (PND).

Selon le secrétaire, la Cour juge les comptes des comptables publics, vérifie la régularité des recettes et des dépenses et s’assure du bon emploi des crédits, fonds et valeurs générées par les autres personnes morales de droit public, sanctionne les fautes de gestion commises à l’égard de l’Etat, des collectivités locales et des organismes soumis à son contrôle.

Il termine en précisant que les résultats des travaux de la Cour des comptes du Togo sont destinés aux entités soumises à son contrôle, au président de la République, au parlement et au gouvernement, ainsi qu’aux citoyens par voie de publication.

source: Atop

commentaires
Loading...