La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Togo a désormais un registre social unique (RSU)

544

L’agence nationale d’appuis au développement à la base (ANADEB) a organisé ce jeudi 19 décembre 2019 à Lomé un atelier d’information et de sensibilisation sur la mise en place d’un Registre social unique (RSU) au Togo.

Ce registre va permettre au gouvernement et aux bailleurs de fonds de mieux identifier les couches les vulnérables et les plus affectées par la pauvreté extrême au Togo. A cet effet, une enquête a été menée par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED).

Cette enquête a été menée dans le cadre du projet filets sociaux et services de base (FSB). Ce projet vise à assurer aux ménages et communautés les plus nécessiteux un meilleurs accès aux infrastructures socio-économiques de bas et aux filets sociaux.

« La nécessité et l’urgence de mettre en place un dispositif de ciblage national des personnes et ménages pauvres dans notre pays est devenue une réalité incontournable. Sa mise en place permettra de déterminer désormais avec efficacité et dextérité, quel ménage reçoit quel paquet de service et quel acteur, d’orienter nos appuis vers les ménages les plus nécessiteux et de profiter des synergies qui pourraient être créées entre les programmes pour éliminer les doublons et les fraudes », a indiqué GANI Koffi Ferdinand, président du comité provisoire de pilotage.

Défini comme un système de d’informations et composé d’une base de données, ce registre issu d’un travail scientifique a permis de sélectionner 150 cantons les plus vulnérables. Il va permettre à l’ANADEB de mener ses activités sans problème dans la transparence.

Pour madame Mazalo Katanga, la directrice général de l’ANADAB, ce registre va aider beaucoup de structures dont l’ANADEB à mener plus vite possible ses activités.

« Principalement, pour l’ANADEB, je dirai que ça nous permettra d’aller plus vite de gagner en temps dans la mise en œuvre des projets allant dans le sens de l’accompagnement des populations » s’est-elle félicitée.

Notons que cet atelier est organisé à l’intention des professionnels des médias, des chefs cantons, les préfets, les cadres des ministères et les acteurs des communautés à la base du grand Lomé.

commentaires
Loading...