La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Que retenir du Rapport de la banque mondiale au gouvernement ?

484

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou a échangé hier avec une délégation de la Banque Mondiale au Togo dans son bureau. Délégation conduite par Pierre Laporte, Directeur des Opérations de la Banque Mondiale pour le Togo.

Elle est allée rendre au Chef du gouvernement, le rapport des consultations à mi-parcours du Cadre de Partenariat Pays (CPP 2017-2020).

« La Banque Mondiale a approuvé une stratégie pour le Togo il y a deux ans. Nous sommes en train d’évaluer cette stratégie à mi-parcours de son exécution, pour relever les progrès et les défis en vue de procéder avec la société civile et les autres partenaires techniques et financiers, à un ajustement. Cette consultation aboutira dans les semaines à venir à un rapport avec de nouvelles propositions relatives aux interventions de la Banque au Togo pour les prochaines années », a souligné M. Laporte au sortir de son audience.

Le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale en charge de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée et du Togo, a également évoqué avec le Chef du gouvernement, les progrès enregistrés par le Togo pour maintenir son économie stable.

« Nous notons que le Togo a fait beaucoup d’efforts en terme de stabilisation de son cadre macro-économique. La dette du pays continue de baisser, le cadre fiscal est plus ou moins stable, ce qui permettra au Togo d’atteindre dans un ou deux ans, le critère de convergence de l’UEMOA en terme fiscal », a ajouté M. Laporte.

D’après lui, l’indice de capital humain de la Banque Mondiale montre que, par rapport aux secteurs sociaux tels que l’éducation, la santé et la protection sociale, le Togo est classé parmi les « meilleurs pays en Afrique, même s’il reste beaucoup à faire », a-t-il poursuivi.

Il faut noter que les consultations en cours à Lomé doivent permettre à la Banque Mondiale d’ajuster son Cadre de Partenariat Pays (CPP) avec le Plan National de Développement (PND, 2018-2022), seul cadre de référence des ambitions de développement du gouvernement togolais. 

Les engagements de la Banque Mondiale au Togo s’élèvent à environ 385 millions de dollars pour 17 projets approuvés dans plusieurs secteurs.

source:afreepress

commentaires
Loading...