La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Togo et le Polonais Asseco annoncent la création de Cyber Defense Africa d’ici 2020

314

Le gouvernement togolais et le géant polonais de la Sécurité informatique Asseco se sont engagés ce lundi en marge de l’African Ceo Forum à Kigali, à lancer d’ici début 2020 « Cyber Defense Africa », une agence dédiée à la cybersécurité. 

Il s’agit de la première institution de ce genre au Togo et surtout la première en Afrique à intégrer en son sein un Centre d’opérations de sécurité nationale (COS) et une équipe d’intervention en cas d’urgence informatique (CERT), révèle le Polonais coté sur la Bourse de Varsovie.

La joint-venture annoncée à Kigali devrait permettre à Asseco Data Systems, la branche dédiée aux solutions informatiques, d’élaborer une stratégie globale en matière de cybersécurité, de fournir l’infrastructure informatique nécessaire et de former une équipe d’intervention en cas d’urgence informatique. Cyber Défense Africa est annoncé pour être prêt en janvier 2020.

Les investissements de ce projet qui est une co-entreprise entre Lomé et le groupe polonais, sont estimés à 14 millions d’euros. Avec sa mise en œuvre, le Togo se veut  à l’avant-garde de la révolution numérique en Afrique, a souligné Cina Lawson, la ministre des Postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques.  

« Cyber Defense Africa fixera les normes de cybersécurité au Togo et en dehors. La formation continue des professionnels togolais et ouest-africains permettra d’accroître les compétences et le niveau des professionnels nationaux et régionaux de la cybersécurité. C’est l’un des objectifs les plus importants de la nouvelle société, »,  a étayé quant à lui,  Dariusz Brzeski (photo), membre du Conseil de surveillance d’Asseco Poland, qui chapeaute le développement du groupe en Afrique.

Après s’être doté l’an dernier de l’arsenal juridique et institutionnel lui permettant d’assurer une prise en charge efficace de la question de la cyber-sécurité, le gouvernement togolais a acté en février 2019, la création d’une autorité en matière de sécurité et de défense des systèmes d’information, l’ANCY. Structure dont l’une des principales prérogatives est de lutter contre les menaces et risques inhérents à l’expansion du numérique.

Avec ce deal, Asseco, spécialisé dans le développement et la maintenance de systèmes informatiques, ajoute le Togo à son portefeuille de projets, après l’Éthiopie, le Nigeria, l’Angola, le Mozambique et le Cap-Vert.

Source:Togofirst

commentaires
Loading...