La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Togo mise sur deux projets majeurs du programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC)

33

 

C’est devant les journalistes que ce vendredi 27 mai 2022, les responsables de  l’Organisme de mise en œuvre du Millennium Challenge Account-Togo (OMCA-Togo),  ont dévoilé les deux projets phares du Togo. Il s’agit de réforme foncière (LRAP) et de Technologies de l’information et de la Communication (TIC).

L’objectif selon gapola est d’assurer une visibilité des différentes actions menées dans le cadre de la réalisation des deux projets.

Le Togo est bénéficiaire depuis novembre 2020, du programme Threshold (Seuil), qui lui permet de s’activer à travers l’OMCA-Togo pour le programme Compact en vue de disposer des ressources substantielles pour son développement.

Le programme s’étend sur quatre (4) ans et vise des réformes pour stimuler la croissance économique du Togo et réduire la pauvreté dans le pays.

Il s’agit des réformes portant sur le foncier (LRAP) qui a pour objectif d’améliorer la sécurité foncière et sur les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour améliorer l’accès des citoyens à des nouvelles technologies.

En effet, la mise en œuvre du projet de réforme foncière (LRAP) permettra au Togo, d’augmenter les investissements dans le secteur agricole, de diminuer les conflits fonciers et de favoriser un accès amélioré aux terres formalisées en particulier pour les femmes. Il consistera à identifier et cartographier les droits relatifs aux parcelles, à promouvoir une gestion de l’information foncière et une procédure saine des procédures d’enregistrement des droits fonciers et une gestion des conflits fonciers.

Par ailleurs, le projet de Technologie de l’Information et de la Communication (TIC) vise le renforcement des autorités et acteurs publics du secteur, l’accroissement de l’accès des populations aux TIC, l’accroissement de la concurrence sur le marché et l’appui aux politiques de développement des usages des TIC.

 

Il permettra d’accroître la concurrence entre les fournisseurs de services TIC du secteur au Togo, d’assurer une réglementation efficace et indépendante, promouvoir des investissements ciblés et des mesures visant à augmenter le service dans des zones peu rentables et le développement de l’utilisation des TIC.

commentaires
Loading...