Atelier National de Sensibilisation et de Formation sur la Loi d’Accès à l’Information et à la Documentation Publiques au Togo

Date:

Un atelier national de sensibilisation et de formation sur la loi d’accès à l’information et à la documentation publiques au Togo s’est ouvert le 28 juin 2024 à Lomé.

Organisée par le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet « Promouvoir la Liberté d’Expression et des Médias et protéger les Défenseurs des droits de l’homme au Togo », financé par l’Union Européenne et porté par l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) ainsi que l’Institut PANOS et FEMEDEV.

L’atelier a été officiellement inauguré par Antoine AFANOU, Conseiller en communication du ministre de la Communication et des Médias, en présence des représentants de l’OTM, de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et du Président du CONAPP, Germain Essohanam POULI.

M. Abass Issaka, représentant de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), a contextualisé l’atelier en précisant qu’il est organisé suite à un appel à sous-projet remporté par le CONAPP. Il a déclaré : « C’est un sous-projet pour faire connaître la loi d’accès à l’information publique. Malgré l’existence de cette loi et de son décret d’application, nous rencontrons des difficultés pour obtenir des informations de l’administration publique ». Il a ajouté que cet atelier arrive à point nommé.

M. Adom, représentant le président de la HAAC, a salué l’engagement du CONAPP pour une presse professionnelle au Togo. Selon lui, cette initiative permettra aux participants de mieux s’outiller pour leurs activités quotidiennes.

Les échanges ont porté sur deux exposés : les principales dispositions de la loi d’accès à l’information et à la documentation publiques ainsi que son décret d’application, et les modalités de recours à cette loi, avec ses forces et faiblesses.

Lors de l’ouverture des travaux, Antoine AFANOU a souligné l’importance de l’accès à l’information dans une société démocratique. Dans son intervention, il a expliqué que cette loi, adoptée en 2016, vise à favoriser l’accès des citoyens et des professionnels des médias aux informations et documents publics. La mise en œuvre de cette loi a connu des succès mais aussi des défis.

« En adoptant cette loi, les pouvoirs publics ont voulu garantir l’accès de la population et des journalistes à l’information et à la documentation publique, renforçant ainsi la redevabilité des dirigeants. La mise en œuvre de cette loi depuis 2016 a nécessité une collaboration accrue entre le gouvernement, les organisations de la société civile et les organisations professionnelles de la presse. Plusieurs avancées ont été réalisées, notamment la désignation, au sein de chaque ministère, d’une personne responsable de l’accès à l’information et à la documentation publique. Le ministère de la Communication et des Médias a formé ces personnes pour faciliter la collaboration avec les demandeurs, en particulier les professionnels de la presse », a-t-il indiqué.

M. AFANOU a également mentionné que les difficultés de mise en œuvre de cette loi sont liées à des préjugés et à une méconnaissance des dispositions. Du côté des pouvoirs publics, les défis incluent l’archivage des données à long terme et l’accélération du traitement des demandes.

La rencontre a réuni une cinquantaine de journalistes de toutes les régions du Togo et des acteurs institutionnels. Germain POULI, Président du CONAPP, a expliqué les objectifs de l’atelier : « Depuis quelques années, une loi a été votée au Togo qui donne accès à l’information et à la documentation publiques, facilitant non seulement le travail des journalistes mais aussi la compréhension des citoyens des actions et politiques publiques. Cependant, de nombreux médias peinent encore à obtenir des informations des autorités malgré l’existence de cette loi. Le CONAPP, dans le cadre d’un projet initié par l’Union Européenne pour promouvoir la liberté de presse et des médias et protéger les droits de l’homme, a soumis une campagne nationale de formation et de sensibilisation sur cette loi pour renforcer la collaboration entre les détenteurs d’information publique et les médias, et au-delà, tous les citoyens. Cette loi permet à chaque citoyen de savoir ce que fait l’État, renforçant ainsi la transparence et l’adhésion aux politiques publiques. »

Il a également mis l’accent sur le contenu de la formation : « Nous avons des juristes, des experts en médias et des représentants des institutions de l’État pour échanger sur cette loi, ses principales dispositions, son application, ses obstacles et comment les contourner, et renforcer la collaboration entre l’État et les citoyens. »

Enfin, Germain POULI a annoncé que cet atelier est la première partie d’une campagne nationale. « Après cet atelier, nous élaborerons un guide rassemblant les textes, informations et procédures facilitant l’accès à l’information au Togo. Nous informerons ensuite les citoyens via certains médias sur l’existence de cette loi et les conditions pour accéder à l’information publique. Un meilleur accès à l’information publique contribue au développement de notre pays, car des citoyens bien informés participent davantage à son développement », a-t-il souligné.

Biscone ADZOYI
Biscone ADZOYIhttp://elitedafrique.com
Biscone Adzoyi est journaliste rédacteur à Elite d'Afrique depuis 2017. Il s’intéresse particulièrement aux questions environnementales et de développement durable
Loading...

Partager l'article :

Souscrire

Populaire

Plus d'informations
Similaire

L’Hôtel Sarakawa accueille le 27 juillet 2 la 20e édition du Gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Togo

Cet événement, organisé par le cabinet Eco Finances Entreprises,...

A 93 ans, l’artiste Dada Akuyo, non-voyante, sort son premier album « Kekeli »

Dada Akuyo, figure emblématique de la chanson togolaise, dévoilera...

Patricia Scotland chez Faure Gnassingbé à Kara

En visite de travail au Togo, Patricia Scotland, Secrétaire...

Mme Patricia Scotland, SG du Commonwealth reçu par le président de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Sevon-Tépé Kodjo Adédzé, a...