La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique
Contact Elite vertical

L’heure de l’action

72

En toute quiétude et en toute transparence, les membres du Conseil National des Patrons de Presse(CONAPP) ont élu, le 18 mai dernier un nouvel exécutif.

Ce nouvel exécutif de 12 membres prend la relève de celui dirigé les quatre dernières années par Jean Paul AGBOH AHOUELETE, directeur de publication du bimensuel Focus Infos. C’est un bureau représentatif à bien d’égards, de la diversité dans le monde des médias au togolais. Tous les types de médias y sont représentés. Les acteurs de Lomé comme ceux de l’intérieur s’y côtoient. La diversité de provenance et la pluralité d’opinion dans les médias y sont également présentes.

Il faut à l’aube de ce nouveau départ pour l’organisation patronale, au moment où s’ouvre un nouvel acte de la pièce, saluer le travail des prédécesseurs notamment celui du président sortant Jean Paul AGBOH, . Avec son bureau, il a réussi non seulement à faire exister le CONAPP, mais à le positionner comme une organisation incontournable sur les questions de médias dans le pays. Des quatre ans qu’il a passé à la tête du CONAPP, on ne peut retenir qu’un bilan élogieux, jugeable au rayonnement de l’organisation et aux multiples projets et activités menés à bien. Les chantiers ouverts ont été nombreux et immenses. Et, si tous n’ont pas été parachevés, le bureau de M. AGBOH aura eu le mérite de les avoir entamés.

Passés les félicitations et l’euphorie d’après l’écrasante victoire du nouveau président sur ses challengers, l’heure est à l’action. Car comme le rappelle à juste titre plusieurs personnalités, dont le ministre de la Communication, bon conseil, « en confiant à M. Tchagnao Arimiyao les rennes du Conseil à cette période importante, Les patrons de presse lui ont confié de lourdes responsabilités » Et leurs attentes sont immenses. Tels des spectateurs avides à l’ouverture d’une pièce à l’affiche alléchante.

Le nouveau bureau doit se mettre à l‘ouvrage et jouer sa partition. Les priorités, reprendre certains chantiers important et non parachevés de l’ancien bureau notamment celles relative à la formation. Les conventions existantes déjà dans ce sens entre le CONAPP et des institutions comme l’Université de Lomé ou encore l’ESIG Global Success devront être mis en œuvre.

D’autres questions sont essentielles. Celle de la transformation structurelle des medias en véritables entreprises,  la révision du cadre légal encadrant la profession pour prendre en compte les nouvelles réalités due à l’évolution technologique, la recherche de plus de confraternité et d’une unicité d’action ….

Il ne faudrait pas oublier, le membre individuel devra être au cœur de l’action. Le CONAPP se doit d’offrir à ces membres les conditions optimales pour leur épanouissement personnels et celui de leur média.

Trois mots clés devront guideront l’action du bureau. Humilité, Ouverture et Action.

Une chose dont semble bien être imprégnée Arimiyao Tchagnao. Car ses premières actions et paroles laissent entendre qu’il a conscience des enjeux. Son engagement et sa volonté de servir peuvent se ressentir et ne sont plus à démontrer

A lui, et à tout son bureau, bon mandat.

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...