La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Alternance au Togo: Djodji Klutse opte pour une intervention divine

457

Le pays de Sylvanus Olympio est à la recherche d’une alternance digne de ce nom depuis 1990. Mais plus les jours passent, plus les chances d’atteindre cette alternance tant souhaitée semble s’amenuiser. Dieu serait-il le seul et unique sauveur du peuple ? C’est ce que pense le défenseur des droits de l’homme, Djodji Klutse.

Le 03 mars dernier, la Cour constitutionnelle proclamait vainqueur de la présidentielle du 22 février dernier, Faure Gnassingbé. Encore une nouvelle page de l’histoire qui vient de s’ouvrir. Encore une fois l’espoir d’une alternance au pouvoir s’est envolé sous les yeux de la classe politique qui ont fait d’elle un leitmotiv. Cette situation semble être hors de portée de ceux qui semble porter l’espoir du peuple togolais, l’opposition. Pour Djodji Klutse, « Il parait clair que nous avons épuisé toutes les cartouches à notre disposition. Nous avons fait tout ce qui est logiquement à la portée de la capacité humaine (…) ».

Et dans ce sillage, l’observateur pense que pour avoir le résultat escompté il faut agir avec foi et détermination dans une logique extraordinaire en se tournant vers Dieu. « Peu importe l’obédience religieuse de laquelle l’on se réclame, toutes les croyances convergent vers la reconnaissance d’une autorité suprême désignée sous le nom de Dieu dont la puissance d’opérer est unanimement reconnue et acceptée par tous. »

D’ailleurs Il faut croire que faire recours à l’autorité suprême qu’est Dieu comme l’option ultime « relève de la légalité absolue » puisqu’au préambule de la Constitution togolaise, il est mentionné « Nous, peuple togolais, nous plaçant sous la protection divine (…) ».

commentaires
Loading...