La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Isabelle Ameganvi déplace les hostilités de l’opposition sur les réseaux sociaux

551

Deux grandes figures de l’opposition, hier amies dans la Coalition des 14, aujourd’hui sortent l’une contre l’autre des dents et des griffes sur les réseaux sociaux.

La première, vice présidente de l’ANC et numéro 2 de la commune du golfe 4 n’a visiblement pas apprécié l’attitude transparente dont se revêt Brigitte Adjamagbo et la CDPA . Celle ci est dans un communiqué, revenue sur l’affaire du virement des indemnités aux ex-représentants du CAP 2015 à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour Isabelle Ameganvi, étaler ces affaires publiquement, ce sont des « minableries ».

« Certains togolais deviennent véritablement pires que des bêtes sauvages se disputant la charogne dès qu’ils entendent parler de sous, et c’est juste pathétique et lamentable » a t-elle posté sur les réseaux sociaux selon Togobreaking news.

Elle va plus loin en accusant la CDPA d’avoir fait capoter la lutte pour l’alternance en quittant le camp Fabre pour celui de la Dynamique Mgr. Kpodzro lors de la dernière élection.

« Si la CDPA elle autre n’a rien d’autre de plus sérieux à faire que de pondre des communiqués à tout va pour parler du sexe des anges à un moment où d’autres se triturent sans cesse les méninges pour savoir comment au juste reprendre sérieusement la lutte là où elle et les siens ont délibérément et lamentablement choisi de la laisser tomber, c’est son agenda et son affaire ! »

Très remontée, elle n’hésite pas a trancher la frontière entre les deux formations politiques : « Ce qui est de toutes façons sûr et certain c’est que: la CDPA est la CDPA ! Et l’ANC est l’ANC! Un point un trait !».

L’opposition togolaise va de mal en pis, apparemment la leçon n’a pas encore été consommée, seule l’union fait la force.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...