La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Contact Elite vertical

La C14 revient avec une restructuration

108

Au siège de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) à Akassimé à Lomé, s’est tenu la rencontre de la Coalition des 14 partis de l’opposition avec la presse. Il s’agit, entre autres, au cours de cette conférence de presse, de présenter le relevé de conclusion issu des deux journées de réflexion tenues à Lomé les 20 et 21 février derniers.

 Plusieurs décisions ont été prises au cours de ces journées de réflexion. Parmi ces décisions, on note une restructuration de la Coalition des 14 qui dispose désormais des organes bien spécifiés pour la mise en œuvre de ses programmes d’action.

La Coalition dispose donc désormais d’une conférence des présidents qui regroupe les premiers responsables des partis membres. Elle sera l’instance de décision et d’orientation politique de la Coalition avec en son sein un comité stratégique qui aura son porte-parole.

Ensuite il y aura une conférence plénière composée de la conférence des présidents, d’un collaborateur de chaque premier responsable (des partis membres) et des responsables des commissions. Il y aura en outre une coordination nationale tournante de trois présidents de partis. Elle sera l’organe de direction de la Coalition des 14.

Egalement, il a été décidé la création d’un secrétariat exécutif avec en son sein des commissions spécialisées. Il sera l’organe d’exécution de la Coalition des 14. Enfin, une coordination locale sera mise en place au niveau de chaque préfecture à l’image de la coalition nationale.

S’agissant des actions urgentes à mener, la Coalition des 14 pense à la mise en œuvre des conclusions de ces journées de réflexion. « Les participants ont décidé d’entreprendre des démarches officielles et républicaines en direction des autorités togolaises, afin de les saisir d’un certain nombre de sujets de préoccupation et d’intérêt national », a indiqué Antoine Folly, président de l’UDS-Togo, membre de la Coalition des 14.

Ce regroupement a arrêté un programme pour des actions de sensibilisation, de mobilisation et d’information des populations. Des invitations ont été donc envoyées aux partis membres de la Coalition des 14 qui n’ont pas pu participer aux deux journées de réflexion. La même démarche, à en croire Antoine Folly, a été également faite à l’endroit des autres partis partenaires de la C14 et des organisations de la société civile.

source: icilomé

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...