La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

3ème forum de la CEDEAO : fin des travaux, Lomé déclaré capitale de la paix, de la médiation, du dialogue et de la tolérance

Le 3ème forum de la CEDEAO sur l’éducation à la culture de la paix à travers le dialogue intra et inter religieux a pris fin ce samedi 29 octobre 2022 à Lomé. Le ministre en charge des affaires étrangères, Robert Dussey dans des mots de circonstances a insisté sur la nécessité d’être des porteurs de la paix pour le continent africain.

Cette rencontre avait réuni pendant trois jours des leaders religieux dont le représentant de cheikh Serigne Babacar Sy Mansour Khalife général des Tidianes du Sénagal ; son excellence monseigneur Edward Tamba Charles, archevêque de Freetown de la Siera Leone ; son altesse Nana Kobina Nketsia V, chef suprême de la région traditionnelle d’Essikado, Ghana et des dirigeants politiques et institutionnels sans oublier le ministre d’État, Payadowa Boukpessi du Togo.

METOCOB 4

Les attentes sont énormes lors de ce 3 ème forum selon le professeur Robert Dussey qui n’a pas manqué de rappeler l’objectif qui est de renforcer les mécanismes de dialogue au sein des différentes communautés, de cultiver la compréhension mutuelle, l’esprit de tolérance et la coexistence pacifique entre les religions, à travers l’éducation à la culture de paix. 

Après avoir insisté sur l’importance de la paix, le ministre Dussey a clôturé les travaux de ce forum.

 

Le ministre Robert Dussey a insisté sur la nécessité pour nous tous d’être des porteurs de la paix. “Si nos cœurs ne sont pas en paix, si nos esprits ne sont pas en paix et si nos langues ne proclament pas le message de la paix, nous sommes disqualifiés pour parler de la paix dans nos communautés religieuses, dans nos quartiers, dans notre région et dans notre sous-région”

 

C’est sur ces mots de reconnaissance et d’espoir qu’il a clôturé les travaux de cette 3 ème édition du forum de la CEDEAO sur l’éducation à la culture de la paix à travers le dialogue intra et inter religieux.

 

À la fin des travaux, les participants ont déclaré Lomé, capitale de la paix, de la médiation, du dialogue et de la tolérance.

 

commentaires
Loading...