La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Deux médecins arrêtés après le décès d’une femme enceinte confondue à une malade de Covid-19

567

Le procureur de la République congolaise, André Ngakala Oko a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire pour faire la lumière et établir les responsabilités sur la mort de Chloé Bafouidintsoni, une femme enceinte confondue à une personne souffrante de Coronavirus.

Dans la ligne de mire de la justice, deux médecins exerçant à la clinique municipale Albert Leyono (un des hôpitaux qui s’occupent de la prise en charge des malades du Coronavirus à Brazzaville), ont été arrêtés, relate “africanews”.

En effet, la jeune femme âgée de 29 ans souffrait d’une dyspnée qui a compliqué sa grossesse de huit mois et nécessitait alors une césarienne. Mais elle a trouvé la mort le 30 mai, à la clinique Leyono où elle aurait été prise pour une personne souffrant du Coronavirus. Cette dernière touche, à ce jour, plus de 600 Congolais. Mais, le test post-mortem sur la victime s’est révélé négatif.

« Il y a eu mort d’homme. Il y a une femme qui a trouvé la mort. Suite à la mort de cette dame, j’ordonne l’ouverture d’une enquête de flagrance. Il y a eu deux médecins qui sont arrêtés et doivent répondre des faits qui leur sont reprochés. Pour le moment je n’ai pas encore à dire. Attendons que l’enquête aboutisse », a déclaré le Procureur.

« Bon ! On remercie la justice congolaise pour tout ce qu’elle fait pour éclaircir la situation de la mort de ma sœur. C’est une très bonne nouvelle pour nous. Notre attente est que ma sœur soit enterrée dans de bonnes conditions ; que la justice congolaise puisse nous aider » , espère Marco, le frère de la victime.

commentaires
Loading...