La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Début des travaux pour la construction de 30 000 salles de classe

218

C’est au Lycée Goubi dans la préfecture de Tchamba (350 km au nord de Lomé) que le coup d’envoi officiel sera donné pour les travaux de construction et de réhabilitation de 30 000 salles de classe au Togo d’ici 2025 par le ministre Dodzi kokoroko ce lundi 20 décembre.

Selon “24heureinfo”, la première phase de 130 salles de classe, 19 bureaux et 19 magasins est financée sur fonds propres par le département.

Le ministère a identifié sur la base des critères de vulnérabilité, 40 établissements scolaires prioritaires pour un besoin en construction de 45 salles de classes, 7 bureaux et 7 magasins, puis un besoin en réhabilitation de 85 salles de classes, 12 bureaux et 12 magasins.

Pour ce faire, plusieurs types de construction ont été validés pour chaque degré de l’enseignement. Au préscolaire, le modèle retenu comporte un bloc de trois salles dont deux servent de salles de classe et la troisième de salle de jeu servant de magasin, un bureau et un dortoir/infirmerie, une salle d’eau (toilette et douche), une véranda et une rampe de pente de 5% pour faciliter l’accès des enfants en situation de handicap.

Le bâtiment du primaire comportera deux blocs de trois salles de classe, un bureau et un magasin,

Pour le secondaire 1 (CEG), le modèle validé comporte un bloc pédagogique de quatre salles de classe avec ou non une salle scientifique puis au 2 (Lycée), il sera de deux blocs pédagogiques de trois salles de classes, une salle de sciences.

Les deux secondaires (CEG et Lycée) vont aussi bénéficier de bloc administratif constitué d’une salle des professeurs, d’un bureau du chef d’établissement et de son adjoint ou censeur, d’un secrétariat, d’une salle pour le centre de documentation et d’information, d’un bureau du bibliothécaire.

Le ministre explique que « Quel que soit le niveau, les bâtiments sont équipés de véranda longeant la façade principale comme postérieure, une rampe de 5% pour l’accès des enfants en situation de handicap. La toiture à deux pentes à 30% débordant de 1,50 m en façade principale comme postérieure ou une toiture en dalle hourdis-béton armé, un espace pour l’escalier devant conduire à l’étalage supérieur. Des latrines et dispositifs de lavage des mains sont également prévus ».

commentaires
Loading...