La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’abandon scolaire de plus en plus fréquent au Togo

230

Le nombre d’élèves au Togo, qui abandonnent en chemin leurs cursus scolaires, est toujours assez volumineux. Rien qu’en 2021, ils ont été plus de 13 000 élèves à avoir laissé de côté leurs études.

Les enquêtes révèlent que ces élèves qui proviennent de famille démunie, à faible revenu ou en dépendance économique, ou encore des familles où les enfants sont nombreux, et dont les parents ont été peu instruits, sont les écoliers les plus aptes à abandonner leurs cursus scolaires en cours de route.

Durant l’année précédente, 1 244 filles ont abandonné les bancs de l’école à cause de grossesses précoces, a indiqué lundi, le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, dans une publication avec l’appui de l’UNICEF.

« Notre pays s’est engagé pour une éducation de base de qualité afin de garantir une éducation primaire universelle. En ce sens, les statistiques sont donc les yeux des décideurs pour mieux orienter les actions pour plus d’efficacité », a déclaré Barakpete Ahjya l’une des hauts cadres du ministère dirigé par Prof. Komla Dodzi Kokoroko.

Pour ce qu’il en est de ceux qui terminent leur parcours scolaire, le taux est de 85,9% au primaire et 56,7% aux collèges et lycées.
Dr Hadja Aïssata Ba Sidibé, représentante de l’Unicef à Lomé, fait savoir que ces données récapitulatives sont intéressantes, parce qu’elles vont permettre de mieux planifier les parcours scolaires et de lutter contre l’abandon prématuré de l’école.

Pour information, le Togo dispose actuellement de 10 726 établissements scolaires auxquels viendront s’ajouter bientôt les écoles et universités qu’envisage de construire le gouvernement à partir de cette année 2022.

commentaires
Loading...