La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La gendarmerie détruit un vaste réseau de trafiquants d’organes humains

Grâce à la gendarmerie, un réseau de trafiquants d’organes humains très connu au Togo, a été renversé.

Selon les informations données par la gendarmerie togolaise, les membres de ce gang sont au nombre de sept, tous de nationalité togolaise. Ils ont tous été arrêtés lors de l’opération de démantèlement.
C’est par la disparition d’un “bossu” dans le quartier d’Attiégou le 22 décembre 2021, que la gendarmerie a pu se douter d’un kidnapping et d’une séquestration orchestrée par ce groupe de malfrats.

« Une enquête a donc été ouverte le 24 décembre. Celle-ci a conduit à l’arrestation de YOROU Ibrahim. La fouille de sa chambre a permis de découvrir le corps sans vie de la victime, mutilé et enterré sous le lit. Sur ce corps, il manquait le dos, le cœur et le poumon gauche », précise la gendarmerie.

Les restes des organes retrouvés seront restitués à la famille et les criminels seront pris en charge par la justice.

commentaires
Loading...