La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’ANAT clôture son projet droits et bien-être avec satisfecit des acteurs et partenaires

Le projet droits et bien-être des personnes atteintes d’albinisme au Togo est à sa fin. Un atelier de clôture dudit projet s’est tenu ce mercredi 27 décembre 2023 à Lomé. La rencontre a réuni acteurs et partenaires pour mesurer le bilan et les résultats de la mise en œuvre du projet au Togo.

Le projet, soutenu par le CBM vise à permettre aux personnes atteintes d’albinisme que ce soit à Lomé ou dans les zones reculées au Togo de pouvoir être accompagnées pour que leur bien-être, sur le plan éducation, sur le plan de la santé, sur le plan des activités génératrices de revenus soit atteint.

A la fin de cette mise en œuvre, les acteurs impliqués se disent satisfait des résultats du projet qui a permis d’atteindre les objectifs du projet. Les cibles prédéfini dans la rédaction du projet ont été atteintes et également le projet a eu un impact positif sur les personnes atteintes d’albinisme notamment sur l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires. Ceux-ci ont bénéficié des activités génératrices de revenus qui a permis aux parents d’accompagner leurs enfants atteints d’albinisme à satisfaire leur besoin d’où leur autonomisation et leur bien-être.

“Au terme de ce projet droits et bien-être des personnes atteintes d’albinisme au Togo, CBM a constaté avec satisfecit l’atteinte des objectifs initialement prévu dans le projet. Pour nous c’était un plaisir de voir les enfants atteints d’albinisme pouvoir avoir accès à l’éducation, de voir ces enfants avoir droit aux lunettes, de voir les parents qui ont des enfants atteints d’albinisme pouvoir être formé et équipé, être soutenu sur le plan financier afin de développer des activités génératrices de revenus et prendre soin de leur enfant. Le plus important pour nous maintenant c’est la durabilité des actions qui ont été réalisés sur le terrain. C’est dans cette optique que nous avions accompagné le partenaire pour la définition des dispositifs de suivi des actions qui ont été menées sur le terrain pour leur durabilité” a expliqué Sika Hovi, programme officer, représentante de la directrice pays de CBM Togo/Bénin.

Elle a par ailleurs remercié le gouvernement à travers les ministères qui ont facilité la mise en œuvre de ce projet à l’association des personnes atteintes d’albinisme et plaider pour la prise en compte des personnes atteintes d’albinisme dans les politiques de développement et également favoriser l’inclusion des personnes atteintes d’albinisme au Togo pour atteindre un développement holistique où personne n’est laissé de côté.

Ils ont également lancé un appel à tous les autres partenaires pour ensemble soutenir cette organisation pour le bien-être des personnes atteintes d’albinisme afin que ces personnes aussi puissent contribuer au développement du Togo.

L’ANAT, à travers son président se dit satisfait du projet dans la mesure ou ce projet a été un projet a couvert tous leurs domaines d’intervention notamment la santé, l’éducation, l’insertion économique et sociale des personnes atteintes d’albinisme au Togo.

Au cours du déroulement du projet, l’ANAT et son partenaire ont sensibilisé les enseignants, les chefs d’établissements scolaires dans 5 préfectures sur l’encadrement des élèves vivant avec l’albinisme. Ces 5 préfectures font suite aux 6 premières préfectures déjà sensibilisées l’année dernière.

“Pour nous, l’école inclusive est véritablement en marche pour nos élèves dans les différents établissements. Nous avons également appuyé les élèves eux même en kits scolaires et en frais de scolarité pour pouvoir avoir une bonne rentrée scolaire et d’éviter des soucis d’écolage non payé, des cahiers non disponibles. Nous avons également soutenu les activités génératrices de revenus des parents et des personnes atteintes d’albinisme. Toutes ces actions nous donnent une grande expérience dans le sens où cela répond aux besoins d’inclusion sociale économique des personnes vivants avec l’albinisme mais aussi de leur parents” a mentionné le président de l’ANAT, M. Souradji OURO-YONDOU.

Il a par ailleurs remercié les partenaires techniques et financiers notamment le CBM qui a renouvelé sa confiance après la mise en œuvre de la phase première avec un coût total de 60 millions en ce qui concerne les deux phases. Ce qui a permis d’atteindre 500 000 enseignants sensibilisés dans les deux phases et presque une centaine de parents d’enfants atteints d’albinisme bénéficiaires des activités génératrices de revenus et 75 personnes jeunes atteints d’albinisme qui ont aussi bénéficié des appuis pour réaliser des activités génératrices de revenus et des activités artisanales.

Il faut noter que cette activité de clôture est pour l’ANAT une activité de vulgarisation des résultats réalisés mais aussi une action de plaidoyer à l’endroit du gouvernement à travers plusieurs ministères notamment le ministère de l’enseignement primaire et secondaire, de la santé et autres.

A travers ces résultats, l’ANAT appelle les autres ministères à adhérer à ces acteurs notamment le ministère des actions sociales à élaborer un plan d’action national pour les personnes atteintes d’albinisme, du ministère du développement à la base pour les actions de l’employabilité, de la prise en compte des personnes vivant avec l’albinisme et de leur parents dans les actions que le gouvernement mène déjà pour l’employabilité des couches vulnérables.

commentaires
Loading...