La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’association Fille Debout-Togo en guerre contre les grossesses précoces en milieu scolaire

L’association Fille Debout-Togo a procédé lundi 14 novembre dernier à la sensibilisation des jeunes filles du lycée d’Adoua dans la préfecture de Sotouboua sur la prévention des grossesses précoces en milieu scolaire.

L’association Fille Debout-Togo a dans ses habitudes l’éducation de la femme et de la jeune fille afin d’améliorer le quotidien de la gente féminine. A cet effet, cette occasion lui a permis encore sensibiliser les jeunes filles lycéennes d’Adoua sur les danger des grossesses précoces en milieu scolaire, ainsi que les précautions à prendre pour éviter ces grossesses non désirées dont l’abstinance.

Selon Mme YOSSO Piyalo Flora, la présidente de l’Association Fille Debout-Togo, ça a été l’occasion pour les lycéennes d’échanger avec les responsables de ladite association pour plus d’approfondissement du thème.

METOCOB 4

“J’encourage les filles à s’occuper de leurs études qui va leur permettre de pouvoir devenir de grandes personnalités afin de contribuer au développement de leur canton et leur pays.”,

Le censeur du lycée M. YEDENA a de son côté salué l’initiative puis a exhorté les les filles à mettre en pratique les conseils de leurs aînées. Dans la foulée, il a remercié les responsables de l’AFD-Togo et a souhaité que l’initiative se multiplie pour le bonheur dudit canton.

Le discours sans action est toujours sans effet. Pour joindre l’acte à la sensibilisation, l’Association Fille Debout-Togo a en effet fait le don des kits scolaires notamment les cahiers, les ensembles géométriques, les blocs.. pour appuyer l’éducation de la jeune fille.

L’éducation des filles est, en matière de développement, le meilleur des investissements qu’un pays puisse réaliser. Depuis sa création, l’Association Fille Debout-Togo ne cesse de prôner l’éducation de la femme et de la jeune fille dans plusieurs domaines. Elle a réalisé les années dernières un projet de sensibilisation sur le reboisement dans la région des savanes en encourageant l’utilisation des foyers améliorés afin de diminuer l’abattage anarchique des arbres.

En posant tous ces actes, l’Association Fille Debout-Togo s’inscrit dans la même logique que l’intellectuel ghanéen James Emman Aggrey qui affirmait : « Éduquer un homme, c’est éduquer un individu. Éduquer une femme, c’est éduquer toute une nation ».

commentaires
Loading...