La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le ministre Dodzi Kokoroko lance un atelier pour lutter contre les violences à caractère sexuel en milieu scolaire

23

Le 7 jusqu’au 10 juin à Lomés se tiendra un atelier de validation de l’avant-projet de loi relative à la protection de l’apprenant contre les violences à caractère sexuel au Togo.

Cet atelier est initié et lancé par le ministre des enseignants primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, prof Dodji Komlan KOKOROKO.

Le ministre rappelle que ces violences entre autres la pédophilie prennent de l’ampleur surtout avec l’avènement des réseaux sociaux malgré le code pénal, le code de l’enfant et également la grande loi de 1984.

Ainsi le ministre alerte que « La loi ne peut pas tout régler et la loi ne réglera pas tout ». C’est pourquoi cet atelier va permettre aux différents participants de discuter et de trouver des zones d’ombre à ce problème qui depuis des années gangrène notre éducation.

En effet, au cours de cet atelier, les participants vont parcourir les codes et lois existants trouver des insuffisances, des apports d’y des solutions permettant de donner vie à cette loi qui tend à disparaître, faute de son application.

Pendant trois jours, les acteurs qui sont entre autres des directeurs centraux, des professeurs d’université, des défenseurs des droits humains vont se prononcer sur les grandes orientations que sont les mesures de prévention, les solutions de lutte contre le phénomène, le renforcement de l’arsenal juridique avant de procéder à la validation de cet avant-projet de loi relative à la protection de l’apprenant contre les violences à caractère sexuel au Togo.

commentaires
Loading...