La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le programme “WEZOU” officiellement lancé

26

Le gouvernement réuni en Conseil des ministres ce mercredi 25 août 2021, a adopté un projet de décret portant création du programme national d’accompagnement delà femme enceinte et du nouveau-né dénommé (WEZOU qui signifie la vie en kabyè).

Pour joint, l’acte à la parole, le gouvernement a procédé ce jeudi 26 août 2021 en début de matinée à lancement du projet.

Le lancement a été présidé par le ministre de la communication et des médias Akodah Ayéwouadan, la ministre de l’action sociale de la promotion de la femme et de l’alphabétisation Adjovi Lonlongno et la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins Mamissilé Akla Agba Assih.

 

Le programme a été conçu dans le but de réduire les taux de mortalité maternelle et néonatale, conformément au renforcement de l’inclusion sociale et à la modernisation de l’Etat telles que prévues dans la feuille de route gouvernementale.

Ce programme intègre de façon progressive, l’ensemble des prestations de prise en charge de la femme enceinte depuis la confirmation de la grossesse jusqu’au 42e jour après l’accouchement.

“Le programme qui est mis en place vient consolider l’existant. Il met l’accent sur une nouvelle approche du système de santé togolais qui va désormais s’articuler autour de la prévention. Une femme qui est prise en charge est mieux diagnostiquée et mieux suivie. L’on peut anticiper les difficultés et les résoudre dans la plupart des cas, en prenant aussi en charge le nouveau-né” a indiqué le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Akodah Ayéwouadan.

Pour la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins Akla Agba Assih, la mise en œuvre de cet axe devrait permettre de réduire la mortalité maternelle et néonatale respectivement à 250 décès maternels pour 100 milles naissances vivantes et décès néonataux pour 1900 naissances vivantes.

Le programme WEZOU va prendre en charge une partie des frais des soins de toutes les femmes enceintes sans exception de la prise en charge commence par les centres de santé de premier niveau.

commentaires
Loading...