La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

“Lēmá” et “Xônam”, les masques réutilisables et moins chers de l’INAM désormais sur le marché

256

“Lēmá” et Xônam, c’est ainsi que se nomment les modèles de masques alternatifs réutilisables que mets l’Institut national d’assurance maladie (INAM) à la disposition des populations togolaises.

Objectif, soutenir ces dernières dans la lutte contre la propagation du Coronavirus et le respect des mesures barrières, notamment le port du masque qui est devenu depuis ce 9 juin “obligatoire”. Cette obligation du port de masque soulève une fois encore le problème de la disponibilité desdits masques sur le marché, leur qualité et leur efficacité ainsi que la capacité des populations à s’en procurer.

Il s’agit en effet de masques faits par des artisans togolais en tissus et différents autres matériaux, conformes aux normes écologiques et environnementales et avec un coût relativement bas, selon un prototype validé par le comité scientifique en charge de la riposte contre le Coronavirus au Togo.

Ce faisant, l’INAM confirme une fois encore son rôle d’acteur de proximité des populations en matière de santé et de soins. Pour les premiers responsables, il s’agit à travers cette initiative de promouvoir la production locale dans les alternatives de lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Lancé en mai dernier, ce projet de production de masques est mis en œuvre avec l’appui du PNUD, du FAIEJ et de l’incubateur Nunya Lab sur les aspects techniques et de conception des masques ainsi que l’Union des Chambres régionales de métiers (UCRM) pour la fabrication en masse.

Les masques Lèmá” et “Xônam” sont disponibles dans tous les ministères, mairies, supermarchés et dans les pharmacies à un coût de 350 F CFA pour 2 unités et 500 F CFA pour 3 unités. D’autres point d’accès sont en cours d’études afin de rendre ces produits plus accessibles aux populations.

commentaires
Loading...