La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les responsables du FESMA reçus par Victoire Tomégah-Dogbé à la Primature

Le FESMA, le festival de la marmite, a pris fin le 15 mai dernier. Ce 17 mai 2022, les premiers responsables dudit festival, conduit par le commissaire général du festival la marmite (FESMA), Jean-Paul Agboh Ahouélété, ont été reçus par Mme le Premier Ministre, Victoire Tomégah-Dogbé à la Primature.

Les échanges ont permis au comité d’organisation de remercier Mme le Premier ministre et l’ensemble du Gouvernement pour le soutien lors de cet évènement au Togo. Occasion de faire le point des festivités, après la clôture dimanche dernier de cette messe gastronomique et culinaire africaine et malgache.

« L’objet de cette visite est de faire un peu le bilan de cette première édition de ce festival inédit. Nous avons voulu remercier surtout les autorités togolaises, le chef de l’État et l’ensemble de son gouvernement pour le soutien accordé. Il s’est agi en fait, de faire le bilan des objectifs que nous nous sommes assignés en termes d’audience, y compris à l’international. La première démarche derrière ce festival, c’était de créer et d’installer dans notre pays un évènement à dimension internationale auquel sera associé le nom de notre capitale Lomé. De ce point de vue, ça été une réussite, vu l’engouement constaté autour de l’évènement au-delà de nos frontières, avec l’intérêt manifesté par les grands médias internationaux et nous avons voulu partager cela avec Mme le Premier ministre », a fait savoir Jean-Paul Agboh Ahouélété.

METOCOB 4

Pour lui, en organisant ce festival, l’idée était de valoriser le savoir-faire culinaire des régions du Togo et d’Afrique tout en amenant les acteurs de la chaîne alimentaire à fédérer leurs efforts pour assurer aux populations africaines, une meilleure alimentation.

Dénommé Festival la Marmite en référence à l’ustensile utilisé de manière séculaire pour préparer les repas en Afrique subsaharienne, le FESMA a pour ambition de réunir public, professionnels, institutionnels et amateurs, autour de la valorisation du patrimoine gastronomique togolais et africain.

commentaires
Loading...