La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

RGPH5 : des Comités Locaux du Recensement (CLR) installés

15

Dans le but de donner une solution rapide au 5è Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5), des Comités Locaux du Recensement (CLR) ont été installés ce mardi 20 avril à Lomé. La cérémonie a été présidé par Payadowa Boukpessi, ministre d’Etat, Ministre en charge de l’administration territoriale en présence des partenaires techniques et financiers.

La cérémonie d’installation des CLR a été initiée à l’intention des préfets-présidents des CLR- et de maires des communes chefs-lieux des préfectures –vice-présidents et a permis aux participants d’une part de s’imprégner des missions des CLR et d’autre part d’être informés sur certains détails du RGPH5. A l’arrivée des kits ont été remis à ces participants. Le RGPH5 permettra au chef de l’Etat de respecter ses engagements pris en février 2020 a précisé M. Boukpessi.

Les CLR ont aussi pour missions d’assurer la mobilisation des populations en faveur du recensement en vue de garantir le succès de l’opération au niveau local, de faciliter l’accès des agents de terrain aux populations et aux différentes infrastructures socio-économiques et communautaires, d’organiser les responsables et les leaders des localités et d’assurer la sécurisation du matériel du recensement.

Pour ce qui est du RGPH5, il est à noter que l’opération est pilotée par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED), une tutelle du ministère de la planification, du développement et de la coopération.

 Kouassi Koame, directeur général de l’INSEED, précise que le RGPH5 permettra de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux. Il permettra aussi de connaitre la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les enfants, les personnes âgés et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés, a rapporté togobreakingnews.

Les caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie ainsi que les différents mouvements de la population seront également appréciés, à en croire M. Koame.

Payadowa Boukpessi se réjouit de l’initiative pour le fait qu’elle sera aussi d’un atout essentiel pour le processus de la décentralisation et l’aménagement du territoire au Togo.

Le ministre d’Etat a de ce fait invité les CLR à une disponibilité totale à apporter les réponses aux questions des populations, à les convaincre et à œuvrer pour un fonctionnement uni des communautés locales respectives.

commentaires
Loading...