La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Éradiquer définitivement la tuberculose est dans les cordes des autorités

A l’heure actuelle, la tuberculose est classée deuxième maladie infectieuse la plus mortelle au monde devant la Covid-19. Bien qu’il existe un vaccin en grande partie efficace contre cette maladie découverte en 1882, celle-ci est encore très loin d’être complètement éradiqué de la surface du globe.

Eliminer définitivement la tuberculose d’ici 2030, est l’un des grands objectifs que s’est fixé la santé mondiale pour cette décennie, en conformité avec les objectifs de développement durable (ODD).

L’Afrique est la région la plus touchée avec une prévalence estimée à 237 cas pour 100 000 habitants, largement au-dessus de la moyenne mondiale qui est de 133 cas pour 100 000 habitants.

Au Togo, les malades de la tuberculose sont à 100% pris en charge par l’Etat. Les autorités déboursent un énorme capital en conséquence.

En effet, d’après les données du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT) établi par les dirigeants du pays, le traitement d’un cas dure en moyenne six mois pour coût évalué à 6 millions de nos francs.

Depuis 1992, le pays est passé de 40 ans cas pour 100. 000 habitants à 36 cas. 3.000 cas sont dépistés et traités chaque année.

La tuberculose est une maladie infectieuse provoquée par une mycobactérie du nom de bacille de Koch, qui se transmet par voie aérienne aussi bien aux enfants qu’aux adultes. La bacille de Koch s’attaque le plus souvent aux poumons.

commentaires
Loading...