La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Séminaire de formation du personnel soignant de la force en attente de la CEDEAO à l’Essal

41

Du 30 mai au 10 juin 2022 se tient à l’Ecole de Service de Santé des Armées de Lomé (ESSAL) au profit  du personnel soignant de la force en attente de la CEDEAO (FAC), un séminaire de formation sur la prise en charge du psychotraumatisme et des urgences psychiatriques.

 

Cette formation a pour but de renforcer les capacités du personnel médical et paramédical des quinze pays de la CEDEAO sur la prise en charge du psychotraumatisme et des urgences psychiatriques dans un contexte de conflit armé. 

Financé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement et l’union européenne à travers le projet « Architecture des opérations de paix et de sécurité de la CEDEAO, dénommé EPSAO », ce séminaire permettra au personnel soignant de la Force en Attente de la CEDEAO d’accroître ses compétences sur les troubles psychotraumatiques qui affectent les forces armées et le personnel des forces de l’ordre lors des situations conflictuelles. 

 

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le colonel major Alain Ollo PALE, chef de la division des opérations de soutien à la paix de la CEDEAO, en présence de l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Togo, du représentant de l’Ambassadeur de la France au Togo, du directeur du service de santé des Armées, du directeur de l’Essal, représentant le ministre des armées, et des cadres de l’Essal.

 

Conscient que les troubles du stress post-traumatique constituent un véritable phénomène de santé publique, l’organisation dudit séminaire au profit du personnel soignant de la FAC revêt une importance capitale. Durant deux semaines de formation, les participants s’approprieront les savoir-faire et réflexes nécessaires au traitement du psychotraumatisme chez un patient pour une meilleure prise en charge. 

 

Exprimant sa gratitude aux partenaires du projet, le colonel AGBA Komi, directeur de l’Essal, a, dans son mot de bienvenue, souligné le rôle important du EPSAO dans l’organisation de ces formations.

Avant d’ouvrir les travaux, le colonel major Alain Ollo PALE, chef de la division des opérations de soutien à la paix de la CEDEAO, a rappelé que  l’efficacité du projet repose sur la qualité des contributions aux échanges des participants.

commentaires
Loading...