La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le Togo, cas d’école à Genève

539

Genève accueille depuis ce lundi la 36ème session de conseil des droits de l’homme de l’ONU. En marge des travaux, un événement parallèle est organisé jeudi  et consacré à la mise en œuvre par le Togo de sa politique de développement inclusif.

La délégation togolaise dirigé par Victoire Dogbé-Tomegah, ministre du développement à la base, est composé notamment de Nakpa Polo, la secrétaire d’État aux droit de l’homme et deKhardiata Lo N’Diaye, la responsable du PNUD pour le Togo. Ces responsables interviendront pour mettre en lumière l’expérience togolaise.

Lors de l’adoption des objectifs de développement durable (ODD) en septembre 2015, les pays membres des Nations-Unies ont désigné le Togo comme l’un des deux pays pilote pour l’expérimentation de la nouvelle approche en matière de planification du développement durable.

Le pays grâce à son programme national de développement (PND) à entrepris d’intégrer de manière globale et coordonnée les ODD dans sa stratégie de développement en mettant un accent particulier sur les populations à la base, surtout les couches les plus vulnérables.

Pour arriver à leur fin, les autorités togolaises ont décidé de s’attaquer aux causes structurelles de la pauvreté et des inégalités, avec l’élaboration des approches visant à contribuer significativement à l’atteinte des ODD. Les grands axes de cette stratégie ont été au centre des présentations.

L’objectif de la rencontre est de partager avec la communauté internationale l’approche du Togo en matière de développement inclusif et durable à travers le concept du développement à la base.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...