Togo/Kpalime: 5 Morts à cause des portes-monnaie magiques.

Tout le pays ne parle que de ça depuis quelques heures. Dans la ville de Kpalimé située au sud-ouest du Togo, dans la région des Plateaux, à 128 km de la capitale Lomé se déroule actuellement une histoire des plus macabres.

De jeunes élèves, une quinzaine, à la recherche de l’argent facile se sont attachés, entre novembre et décembre, les services d’un marabout venu du Bénin dans le but d’obtenir de « l’argent sans effort » en vu des fêtes de fin d’année. D’après les faits relatés, ces jeunes élèves ont eu ce qu’ils voulaient, de l’argent et à gogo. Mais ce n’était pas sans contrepartie. L’argent (100.000 FCFA) qui leur venait mystiquement sur leur compte mobile money ou dans leur porte-monnaie chaque jour, devait être dépensé en totalité le même jour et toutes réalisations (Maison construite par exemple, ou quelconque héritage) devait leur servir à eux seuls. Les membres de leurs familles ne pouvant en aucun cas en bénéficier. Mais les choses se corsent lorsqu’il s’est agit d’effectuer des sacrifices humains pour continuer à bénéficier de cet « argent facile ».

Dans l’incapacité de continuer par exécuter les demandes du marabout, certains ont perdu la vie. Au total cinq personnes sont déjà mortes et parmi ces cinq, l’un a eu le courage d’avouer les faits à un prêtre avant de rendre l’âme. À l’heure où nous écrivons ces mots dix autres sont dans un état critique à l’hôpital de Kpalimé et nul ne sait s’ils s’en sortiront ou s’ils rejoindront leurs compères dans l’au-delà.

Il faut que la jeunesse retienne qu’il faut se battre dans la vie pour réussir plutôt que de chasser l’argent facile car il n’y a qu’une seule fin derrière cette course, y laisser la vie. Si vous êtes tentés de suivre la voie de ces jeunes pour vous enrichir, vous savez ce qui vous attend à la fin.

Nous vous quittons avec cette phrase du rappeur Ninho : «Il n’y a rien de facile dans le gain facile».

Avec Gnadoe Magazine

Rédacteur Elitedafrique.
Elite d’Afrique, la meilleure de l'info du Togo et d'Afrique.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*