La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

2022 au CNOT: renouer avec les sports malgré la pandémie

L’année 2022, qu’elle soit sous le joug d’une crise sanitaire ou pas, ne va pas empêcher les activités olympiques au Togo. Le président comité national olympique du Togo (CNO-TOGO), Déladem Akpaki, en a exprimé la certitude après avoir fait le bilan de ses uns ans à la tête de cette institution sportive. D’après lui, “la nouvelle année s’annonce avec un agenda olympique chargé”.

Déladem Akpaki a présenté ses vœux à la communauté olympique à travers un message relayé au sein des médias locaux. Les activités olympiques reviennent en force après deux ans de pause liée à la pandémie. Cette année, le CNO-TOGO nourrit l’espoir de relancer toutes les disciplines sportives même si la crise sanitaire ne veut pas être clémente.

“En ces moments de joie, de partage et de convivialité, j’ai une pensée pieuse pour tous ces athlètes, dirigeants et encadreurs sportifs, que des circonstances malheureuses ont arrachés au Mouvement Olympique Togolais, durant l’année écoulée. Je voudrais réitérer, au nom du Comité Exécutif du CNO-TOGO, mes vives condoléances aux familles éplorées”, a dans un premier temps souligné M. Akpaki.

METOCOB 4

“Les compétitions ont été durement impactées par la crise sanitaire. Au Togo comme partout ailleurs, la pandémie a fait payer un lourd tribut au monde sportif”, a déclaré lundi, Daladem Akpaki, le président du CNO-TOGO. Ce dernier indique que les “athlètes, même s’ils continuent de s’entrainer, ont soif de challenges, de victoires, de médailles”.

Cette année, la sphère olympique veut vivre à nouveau les compétions, les stages et les formations des athlètes, des entraineurs. Le CNO-TOGO veut renouer avec les championnats afin de permettre aux sportifs d’être aptes pour prendre part aux compétitions régionales, continentales et internationales.

Dans sa tribune, le président comité national olympique du Togo a rendu un “hommage appuyé au Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE et au Gouvernement, pour les nombreux sacrifices consentis en faveur de la promotion de l’olympisme, de la protection des athlètes, et du développement des sports au profit de la jeunesse togolaise”.

commentaires
Loading...