La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Contour Global, un acquis du Togo dans sa marche vers l’indépendance énergétique

718

La centrale thermique de Contour Global dont l’inauguration a été effectuée le 15 octobre 2010, par le Président de la République, Monsieur Faure Gnassingbé avait permis dès sa mise en service de mettre fin au délestage permanent dans le pays. Cette centrale tri- fuel peut fonctionner avec du fuel HFO, du gaz oil et au gaz naturel. Ceci permet un basculement rapide selon l’évolution des cours mondiaux du combustible. Après 8 ans de fonctionnement, le bilan de sa rentabilité est positif bien que le débat reste ouvert sur le contenu du contrat ayant permis sa réalisation.

La centrale thermique Contour Global est née au Togo à une période où l’instabilité énergétique dans la sous-région est devenue acérée et risquait de plonger le pays dans un manoir sans énergie électrique. On peut se permettre de dire sans détour que la disponibilité et la fourniture du courant électrique en continu est le moteur et la garantie d’une croissance économique certaines d’un pays et a des atouts inestimables. C’est ainsi que les autorités Togolaises, ne pouvant pas rester bras croisés, se sont lancées à la quête des pistes convenables pour juguler la crise particulièrement sévère de 2006. Les fournisseurs institutionnels étaient désarçonnés pour la riposter.

C’est dans cette course que les premiers responsables du Togo se sont intéressés à l’offre  des dirigeants de Contour Global pour mettre fin au déficit énergétique qui mettait à rude épreuve le pays et son économie. Selon une étude commanditée par les opérateurs économiques notamment le Patronat au cours de la crise énergétique, au premier trimestre de 2006, le Togo avait perdu une entrée évaluée à 25 milliards de FCFA. Et d’après la même étude, en un an, le Togo devait enregistrer une perte de 100 milliards de FCFA. Le calcul était si simple et les pertes à l’horizon très énormes. Ce qui devait porter un coup dur à l’économie nationale. Dans cette situation, il fallait agir et vite pour éviter le naufrage.

Le Président Faure Gnassingbé et le gouvernement ont pris leurs responsabilités. Aucune œuvre n’est parfaite à l’échelle humaine. Ailleurs, on a vu des groupes cramés au démarrage de la centrale. Et depuis plus de 10 ans, le délestage reste toujours un sujet d’actualité dans des pays voisins.

Après huit ans d’existence de Contour Global au Togo, le bilan n’est plus à démontrer. L’existence de cette centrale met le Togo à l’abri de toute éventuelle crise énergétique sévère que vivent quotidiennement certains pays de la Sous-région. Contour Global était la seule source la plus favorable à sécuriser ce secteur porteur de croissance en si peu de temps et c’est à juste titre que le Togo a fait confiance au promoteur de cette centrale.

Les plumes ne cessent de pencher sur les liens qui formalisent la centrale et le Togo et déversent les contres vérités sur le gouvernement par rapport au contrat qui était établi entre Contour Global et l’Etat Togolais. Cependant, les détracteurs ignorent la situation dans laquelle ce projet a été diligenté pour juguler la crise, qui était on ne peut plus scandaleuse et ruineuse pour le Togo.

S’agissant du point de vue technique et environnemental, Contour Global n’a aucun aspect anormal bien au contraire. La centrale thermique fonctionne avec efficacité en suivant les nomenclatures internationales et nationales les plus sévère en vue de conserver notre environnement dans des conditions propres.

En l’occurrence, le taux de soufre du HFO utilisé est inférieur 1,5% et le système de traitement des huiles est drastique. D’où la raison du coût élevé de production ; car dit-on la qualité a un prix.

« Par ailleurs, plusieurs pistes de recherche de solutions idoines au fonctionnement de la centrale sont à l’étude. Il s’agit au finish de pouvoir décrocher un contrat d’achat du gaz naturel en quantité suffisante pour le fonctionnement à plein temps de Contour Global. A ce titre, plusieurs avantages se dégageront notamment la réduction considérable du coût de production, la réduction des importations et le fonctionnement à plein régime de la centrale. Bref, la centrale thermique de Contour Global est pour l’Etat Togolais, est une unité stratégique qui nous met à l’abri des délestages. Mieux encore, c’est un acquis du Togo dans sa marche vers l’indépendance énergétique » a laissé entendre le Ministre Marc D.ABLY-BIDAMON, des Mines et de l’Energie lors d’une interview.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...