La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le mouvement « En aucun Cas » sera dans les rues ce samedi

638

Dans une déclaration liminaire le mouvement « En aucun Cas » avec le soutien des autres organisations de la société civile tels que l’ONG ACTION SUD, LA SP-BT, le REJADD, la LTDE, le Mouvement Patriotes Togolais, les artistes engagés appelle les populations à descendre dans les rues de la ville de Lomé et certaines villes de l’intérieur du pays ce 08 septembre 2018.

L’objectif est de manifester leur indignation et d’exiger la libération de Foly Satchivi, premier porte-parole du mouvement « En aucun Cas » arrêté mercredi 22 août dernier lors qu’il s’apprêtait pour animer une conférence de presse.

Le « Mouvement « En aucun Cas » en collaboration avec L’ONG Action du sud, la SP-BT, le REJADD, la LTDE, le Mouvement Patriotes Togolais, les artistes engagés convie de nouveau les populations de Lomé, d’Amegnran, d’Afangnan et de Kara à une grande manifestation ce samedi 08 septembre 2018 pour demander la libération des membres des organisations de la société civile, en l’occurrence Foly Satchivi et réitérer au gouvernement et à toutes les parties prenantes au dialogue une formule pour lequel celui-ci est prêt à mourir », peut-on lire dans la déclaration linaire.

Le comité exécutif du Mouvement « En aucun Cas » dit avoir saisi le président ghanéen Nana Akufo Addo et guinéen Alpha Condé, les deux facilitateurs de la crise togolaise, le président Nigérian  Buhari, président de la CEDEAO, la commission de la CEDEAO, l’ONU, les ambassades et représentations diplomatiques, les Organisations de défense des droits de l’homme et les mouvements partenaires. Pour qu’ils puissent intervenir afin que le droit soit fait.

Le mouvement « En aucun Cas » révoque systématiquement ce qu’il  qualifie d’intimidations, « Nous profitons une fois encore de cette occasion pour dénoncer et condamner avec vigueur cette énième attaque frontale aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales et ces comportements moyenâgeux de certains colonels et commandants zélés qui pensent pouvoir museler le peuple avec leurs grades » a souligné la déclaration linaire.

Pour information, des manifestations prennent part à Lomé au marché de Bè et la station Adakpamé, à Afangnan le lieu de rassemblement la Gare routière, à Amégran ; le lieu de rassemblement à côté de la radio la Voix de Vo.

 

commentaires
Loading...