Les organisations professionnelles de presse s’engagent pour une élection apaisée

Le code de bonne conduite du journaliste en période électorale

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et les organisations professionnelles de presse ont signé le code de bonne conduite du journaliste en période électorale ce lundi 20 janvier. La signature a été couplée du lancement du recueil des textes réglementaires et législatifs pour l’élection présidentielle du 22 février 2020.

L’adhésion des organisations professionnelles de presse à la signature du code de bonne conduite du journaliste et au lancement du recueil des textes réglementaires et législatifs marque leur engagement à faire un travail professionnel pour une réussite du processus électoral dans le but d’aboutir à un scrutin transparent, démocratique et apaisé en cette période électorale de tension socio-politique.

Pour le président de la HAAC, Pitalounani Telou, « Dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information sur la campagne électorale, vous devez respecter les règles déontologiques et éthiques afin que vos productions ne soient à l’origine de troubles, de conflits et d’actes qui constitueraient une menace pour la paix, la stabilité et le développement de notre pays ».

Les organisations professionnelles de presse se sont engagées à respecter les règles déontologiques et éthiques pour que l’élection présidentielle se déroule dans la sérénité.

« Nous avons toujours signé ce code de bonne conduite à la veille de chaque élection. C’est juste un rappel pour chaque journaliste puisse faire son travail de façon professionnelle surtout en cette période électorale. Chaque journaliste est tenue de le respecter afin d’éviter de créer des tensions susceptibles de menacer la paix », a indiqué Aimé Ekpé, président de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM).

Le code de bonne conduite remis aux organisations professionnelles de presse permet au journaliste d’être un professionnel aguerri, astreint à l’observation d’une grande rigueur, dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information vraie et vérifiable. C’est un véritable bréviaire qui est mis à la disposition du journaliste pour éviter des manquements.

source: Togoenlive

Biscone est journaliste rédacteur à Elite d'Afrique depuis 2017. Il s’intéresse particulièrement aux questions environnementales et de développement durable

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*