La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Une villa de Yahya Jammeh bientôt saisie aux États-Unis

356

Une villa de l’ancien président Yahya Jammeh sera saisie aux États-Unis par la justice américaine dans une banlieue de Washington. Lors de son règne sans partage pendant 20 ans, le dictateur gambien aurait acheté 281 biens immobiliers avec l’argent détourné du trésor public.

Même si Yahya et sa famille ne connaissent pour le moment aucune poursuite judiciaire des Américains, son manoir acheté sous le dos du contribuable lui sera retiré.

Selon les procureurs, la villa, qualifiée de somptueuse, est évaluée à 3,5 millions de dollars et doit être saisie car son achat a été rendu possible par la corruption. Ce que la justice américaine ne permet pas.

« Les États-Unis ne permettront pas à ceux qui commettent des crimes d’en tirer profit et nous allons rendre justice aux victimes aussi bien ici qu’à l’étranger », a affirmé Robert Hur, procureur fédéral.

L’ex-président Yahya Jammeh selon la plainte a ouvert « plus de 100 comptes bancaires » pendant la vingtaine d’années qu’il avait passée à la tête de ce pays enclavé dans le Sénégal.

Pour rappel, Yahya Jammeh est arrivé au pouvoir en 1994 après un coup d’État à l’âge de 29. Il part en exil en 2016 après avoir été battu par Adama Barrow, l’actuel président. Il vit dorénavant en Guinée équatoriale.

commentaires
Loading...