La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

En 2030, les hommes ne feront plus l’amour

180

Selon David Spiegelhalter, un statisticien et professeur à l’université de Cambridge, nous n’aurons plus de rapports sexuels à partir de 2030. Scénario catastrophe ou étude réellement scientifique ? Ce qui est certain c’est que la fréquence de nos ébats évolue vitesse grand V… et pas dans le bon sens ! Explications.

La nouvelle sonne comme une prédiction de fin du monde. Nous vivons une ère où la sexualité est omniprésente et où le couple se construit en partie sous la couette. Comment peut-on imaginer que les rapports sexuels disparaissent ? C’est pourtant ce qui va se passer d’après la science. David Spiegelhalter a mené une étude sur la fréquence des coïts chez des couples dont les individus sont âgés de 16 à 64 ans. Le résultat révèle une grande différence entre chaque année.  « Le nombre moyen de rapports sexuels dans le mois était de cinq en 1990, après il est passé à quatre dans les années 2000 et enfin à trois par mois en 2010 », explique-t-il. On n’ose pas imaginer à combien la fréquence des rapports s’élèvera en 2030… Sûrement 0 ! 

Pourquoi la sexualité est-elle en train de disparaître ?

La principale coupable, selon le scientifique David Spiegelhalter, est l’hyper connexion. Selon ses explications, l’utilisation des appareils numériques et des smartphones a des impacts négatifs sur la santé sexuelle des hommes et des femmes. “Le fait est qu’il faut comparer cette connectivité massive, l’œil rivé en permanence sur nos smartphones, à quelques années auparavant, lorsque la télé s’éteignait et qu’il n’y avait plus rien d’autre à faire à part l’amour.” atteste le scientifique. Mais le plus dangereux resterait la dépendance aux séries et donc aux plateformes comme Netflix. Lorsque votre libido est menacée, mieux vaut tout couper ! Enfin, côté écran s’entend !

Source : www.journaldesfemmes.fr
 

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...