La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

 Les « Géants d’Afrique » de Goha Atisso s’installent à l’Institut français du Togo

50

L’Institut français du Togo accueille à partir de ce jeudi 8 juillet 2021 à partir de 18h30, les « Géants d’Afrique ». Une exposition d’une vingtaine de sculptures géantes en bois de l’artiste plasticien togolais, Goha Atisso. ces œuvres s’installent chez vous à l’Institut français du Togo du ce jeudi 8 juillet au 8 octobre 2021 prochain.

Pour « les Géants d’Afrique », Atisso Goha choisit de convoquer les ancêtres pour impulser une renaissance de l’Afrique. Inspiré par les masques traditionnels africains et par le travail du sculpteur et performeur ivoirien Jems Robert Koko Bi, son exposition s’inscrit résolument dans une démarche contemporaine en associant au bois brut ou usé par l’homme et le temps, des matières comme le fer, l’aluminium, ou le bronze.

Goha Atisso est un autodidacte. Il se fait connaître sur la scène de l’art contemporain locale et sous régionale avec ses sculptures monumentales. Il se définit comme « le sculpteur des géants », car il sculpte des troncs entiers dont certains peuvent s’élever à 4 mètres de hauteur pour 1,50 m de diamètre, mais aussi des gigantesques racines d’arbres qu’il transforme au gré de sa débordante créativité. Sa matière première provient de dons de souches de bois bruts ou de ses recherches de bois anciens, usés par le temps et les intempéries.

Goha Atisso récupère par ailleurs, des chutes de pièces de bois destinées à devenir du charbon de bois ou des fagots pour en faire des œuvres, une manière pour l’artiste de faire du recyclage et de redonner une seconde vie et sens à ce qui semble dénué d’intérêt.
L’artiste a remporté des prix dont lauréat des Oscars de la Créativité Africaine au Caire en 2019 en Egypte, sa marge de progression est réelle et sa capacité d’absorber les influences et de les digérer, présage de lendemains radieux pour Atisso Goha. Ses totems, ses statues, ses bustes, des tables et ses plaques de bois gravées suscitent autant de l’intérêt que de la curiosité artistique : ils méritent d’être vus et acquis ; ils sont le fruit d’une prédisposition naturelle, d’une dextérité à sculpter le bois et d’une démarche artistique particulièrement séduisante et généreuse.

Après la Suisse, la France, les Pays-Bas et l’Italie, Goha Atisso pose à nouveau ses œuvres au Togo, cette fois dans le parc de l’Institut français du Togo pour une exposition d’exception jusqu’en octobre prochain.

commentaires
Loading...