La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Insertion socioprofessionnelle des jeunes en agrobusiness: le PNUD et la fondation Sheyi Emmanuel Adebayor font chemin ensemble

C’est ce mercredi 12 octobre que cet accord de partenariat vient d’être signé entre le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Fondation Sheyi Emmanuel Adebayor (ex-capitaine des Éperviers du Togo) à Lomé dans le cadre du projet d’incubation pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en agrobusiness.

 

Les documents ont été signés par Aliou Mamadou Dia (représentant résident du PNUD au Togo) et Emmanuel Adebayor (président de la Fondation).

 

Ce projet de formation et d’insertion de jeunes togolais à l’agrobusiness, se propose de former des entrepreneurs agricoles, c’est-à-dire des promoteurs d’activités économiques le long des chaînes de valeur agricole pour leur permettre de gagner un revenu décent, durable et progressif.

 

METOCOB 4

Le projet vise principalement à créer localement des conditions dynamiques qui permettent à des jeunes de s’informer, de se former, de s’installer, de concrétiser et de développer leur projet économique en interaction avec les autres acteurs du secteur agro sylvo-pastoral et halieutique.

 

« La Fondation SEA intervient dans trois domaines notamment la santé, l’éducation et l’entreprenariat des jeunes. Et, c’est sur le volet d’entreprenariat des jeunes que nous signons aujourd’hui, ce partenariat avec le PNUD pour la formation des jeunes togolais à l’agrobusiness. Je salue ce partenariat avec le PNUD et le ministre de l’agriculture pour la promotion de l’entreprenariat agricole des jeunes », a déclaré Emmanuel Adebayor.

 

Le footballeur relève que l’agriculture reste un défi pour l’Afrique, et nous comptons sur la détermination des jeunes pour entreprendre localement en agrobusiness et réussir.

 

« Nous avons un défi à relever ensemble pour produire et transformer localement des produits agricoles pour l’autosuffisance alimentaire dans les pays africains. C’est mon engagement et celui de la Fondation SEA. Et j’aurai besoin de tout le monde », a-t-il ajouté.

 

Pour Aliou Mamadou Dia (représentant résident du PNUD au Togo), l’agence onusienne reste engagée dans l’accompagnement de cette initiative, qui aidera à l’insertion durable des jeunes dans l’agriculture.

 

« Le PNUD assure qu’accent particulier sera accordé aux jeunes vulnérables qui pratiquent déjà l’agriculture, afin de dynamiser leurs activités et faciliter leur insertion durable dans le circuit économique des chaînes de valeur agricoles. Les potentiels bénéficiaires de ce projet seront identifiés à la suite d’un processus sélectif impartial », a-t-il précisé.

 

Il faut dire que le PNUD et le ministère de l’agriculture appuient la Fondation dans l’exécution du projet à hauteur de 100.000 dollars sur une période de 3 ans à Lavié (Préfecture de Kloto).

 

Avec Savoirnews

 

 

commentaires
Loading...