La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Des mesures pour mieux développer l’artisanat au Togo

541

Le secteur de l’artisanat occupe une place importante dans l’économie nationale. Un maillon de développement que le gouvernement cherche toujours à améliorer. Pour ce faire, le gouvernement à travers le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse lance les ateliers de formation des élus et employés des Chambres de métiers en vue de renforcer leurs capacités en matière de gouvernance administrative comptable et financière.

Réunissant une trentaine de responsables des instances d’encadrement de l’artisanat, cet atelier de formation qui a démarré ce jeudi 4 juillet 2019 vise à amener les acteurs à maîtriser le contenu des manuels de procédures de leur structure.

« Ce renforcement de capacités des acteurs de l’artisanat entre dans le cadre des réformes entreprises par le gouvernement dans le secteur ceci dans la logique du Plan national de Développement (PND) qui prévoit la mise en place des conditions pour la création de milliers d’entreprises artisanales compétitives, créatrices de richesses et d’emplois et qui participent au développement industriel et touristique » a souligné Yawotse VOVOR, Directeur de Cabinet du Ministère du Développement à la Base à l’ouverture de l’atelier.

Appuyé par des partenaires puissants dont la Chambre de Métiers de Cologne et la Coopération allemande à travers la GIZ, ce projet vise à former au total 616 responsables des structures artisanales dont 481 chambres de métiers et 135 centres de ressources artisanales.

« Notre engagement au niveau de la Chambre de métiers de Cologne et la GIZ est de contribuer à ce que les structures défenseurs des intérêts des artisans, notamment les Chambres de métiers deviennent des organisations et des institutions performantes avec un bouquet de services qui intéresse les artisans, qui les mobilise et les sensibilise à s’inscrire auprès de leurs chambres de métiers et qu’à travers ces services mis en place, les Chambres de métiers aient des ressources nécessaires pour leur développement », a déclaré pour sa part Joachim Axel Milz, expert résident de la Chambre de Métiers de Cologne.

Ces différentes sessions de formation permettront aux artisans togolais de mieux connaître leur rôle, les missions de leur organisation ainsi que les rapports de travail et de collaboration entre les chambres de métiers, la tutelle des chambres de métiers et les autres administrations publiques.

commentaires
Loading...