La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

A travers le projet COSO, l’anadeb dote le village d’Atafa 2 et Lakaba de forages photovoltaïques

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a procédé le 1er décembre dernier à la réception provisoire des forages photovoltaïques dans les villages d’Atafa 2 et Lakaba (Tchamba 3), dans la région centrale.

Ces forages photovoltaïques sont le fruit d’une collaboration entre le gouvernement togolais et la Banque Mondiale, à travers le projet de Cohésion sociale des régions nord du golfe de Guinée (COSO).

La cérémonie de réception a enregistré la présence du maire de la commune Tchamba 3, du chef d’inspection, des enseignants préscolaire et primaire de Tchamba-Est ainsi que la population des communautés bénéficiaires.

Ces forages photovoltaïques ont été financée par le projet COSO à hauteur de 14 802 637 francs CFA pour le village d’Atafa 2 et de 15 257 400 francs CFA pour le village de Lakaba.

Les responsables de l’ANADEB ont relevé que ces forages photovoltaïques permettent d’améliorer considérablement la qualité de vie des habitants des villages bénéficiaires.

« Auparavant, les communautés devaient parcourir de longues distances pour trouver de l’eau potable. Grâce à ces installations, l’eau est désormais accessible directement dans leurs villages, ce qui facilite les tâches quotidiennes liées à l’eau, telles que la cuisson et l’hygiène personnelle », a indiqué le président CVD de Lakaba.

Le projet COSO a pour objectif d’améliorer la collaboration régionale et la résilience socio-économique et climatique des communautés frontalières dans les régions cibles du nord des pays du golfe de Guinée exposées aux conflits et aux risques climatiques par le biais d’un dialogue régional et d’investissements dans la zone frontalière. 

Financé par la Banque mondiale sur une période de 5 ans (2022-2027), il est piloté par l’ANADEB avec un financement de 60 millions USD dans 41 cantons frontaliers, dont 37 dans la région des Savanes, 2 dans la région de la Kara et 2 dans la région Centrale.

commentaires
Loading...