La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Climat des affaires : « les fruits des efforts commencent par être visibles » selon Sandra Johnson

192

Ce mercredi 18 mars, la Cellule présidentielle en charge du climat des affaires a partagé avec les professionnels des médias les dernières réformes entreprises par les pouvoirs publics afin d’offrir assez d’opportunités aux investisseurs.

Selon le rapport Doing Business 2020 de la Banque Mondiale, le Togo est  le 1er pays réformateur en Afrique et 3e au monde en matière de facilitation des affaires. Cette avancée est le fruit des efforts fournis par la cellule du climat des affaires coiffée par Sandra Ablamba Johnson, ministre déléguée conseillère du chef de l’Etat.  

Pour madame, durant des années de labeur, les résultats sont bien évidemment probants.    

« Fort heureusement, les fruits de ces efforts commencent par être visibles. Nous pouvons déjà apprécier les différents investissements réalisés ou en cours de réalisation ces derniers mois par les opérateurs économiques tant togolais qu’étrangers et surtout les jeunes entrepreneurs dont le dynamisme fait tache d’huile » a-t-elle laissé entendre.

Au cours de cette rencontre avec les médias, elle a mis la lumière sur l’exécution des contrats qui vise à garantir la sécurité juridique de l’investissement, le paiement des taxes et impôts marqué par la simplification des impôts  (suppression d’une dizaine d’impôts) et la promotion de la transparence.

La cellule a également présenté d’autres réformes qui sont celles relatives à l’accès à l’énergie qui comprend, outre le volet raccordement à coût réduit, le remboursement des avances sur consommation et d’autres mesures sociales à l’endroit des populations.  Le foncier qui se trouvait au cœur des polémiques est en train de trouver de solutions. Avec l’opérationnalisation complète du guichet foncier unique, le dispositif de dépôt de plainte pour les usagers ainsi que la numérisation des plans cadastraux de Lomé ne seront de souci.

La digitalisation est au cœur de toutes les transformations de nos jours. Ainsi, la plus part des services est digitalisé. En plus la réduction des  coûts, des procédures et les facilités sont offertes aux opérateurs économiques hors du Togo aussi de faire leurs formalités en ligne.

Pour madame Sandra JOHNSON, Ministre délégué, Conseillère du Président de la République en charge du climat des affaires, ces réformes s’inscrivent dans la droite ligne de la vision du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé qui assure le leadership du dispositif institutionnel et donne l’impulsion nécessaire aux actions menées par la Cellule.

Notons que cette rencontre s’est déroulée en présence  du président de l’OTM Aimé EKPE, le président de la Chambre nationale notariale du Togo Me Koffi TSOLENYANU et les responsables des structures impliquées.

commentaires
Loading...