La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Faure Gnassingbé inaugure un marché moderne à Elavagnon

179

Le président Faure Gnassingbé a procédé  mardi 18 juin à l’inauguration du nouveau marché de type  préfectoral d’Elavagnon  dans la préfecture de l’Est-Mono (région des plateaux, plus de 200 KM de Lomé). Cette infrastructure a été construite par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB)  sur financement du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) à hauteur de 450 millions de FCfa

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement, dont le Premier ministre, Komi Sélom Klassou et de la ministre en charge du développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé, du coordonnateur du système des Nations Unies au Togo, Damien Mama et du Représentant résident du PNUD au Togo, Aliou Dia. 

« Cet ouvrage représente un plus, mieux, quelque de meilleur pour nous. Ce marché vient mettre fin à plusieurs de nos inquiétudes comme la vente obligatoire de nos produits même quand il n’y a personne pour acheter. Nous avons aujourd’hui un magasin. Nous avons aussi une route qui débouche sur le marché, les gens viendront de partout pour chercher nos produits, surtout que nous sommes le grenier du Togo. Nous sommes devenues des femmes paisibles. Plus question de nous séparer du chef de l’Etat », a lancé Yana Awate, présidente du Comité des femmes du marché d’Elavagnon.

D’un coup total de 450 millions de francs CFA entièrement financé par le PNUD, ce marché est doté de 8 hangars de type préfectoral, d’un bloc de 10 boutiques, d’un bloc administratif, d’une boucherie, de 2 abris bétail, d’un abri volaille, de 2 blocs de latrines, de 4 magasins de stockage, d’un forage photovoltaïque, d’un dépotoir intermédiaire, d’une clôture de façade. Le sol est dallé avec des allées de circulation.

Selon la Directrice générale d’ANADEB, Mazalo Katanga, la mise en place de cette structure marchande vient contribuer à l’amélioration du cadre de travail des commerçants.

« Elle pallie le problème exiguïté et d’occupation anarchique des espaces dans le marché et dans ses alentours. Elle offre une plus grande sécurité aux marchandises face aux intempéries et aux vols, et constitue un levier pour l’accroissement des activités commerciales de la population marchande de toute la préfecture de l’Est-Mono et de ses environs. Les ouvrages qui y sont réalisés permettront de préserver la salubrité du site du marché, d’améliorer l’hygiène alimentaire et corporelle des usagers, et de réduire les distances, les peines et les délais d’accès à l’eau dans le marché », a-t-elle déclaré.

Pour Aliou Dia, ce marché situé au centre d’Elavagnon mais construit pour des milliers de personnes dans la préfecture de l’Est-Mono, permettra de promouvoir l’économie locale et ouvrira cette localité sur le Bénin et le Ghana voisins.

Après avoir rappelé que les réalisations du PUDC ont touché à ce jour plus d’un million de personnes et créé 2733 emplois directs exactement mais aussi désenclavé près de 250.000 habitants, le représentant résident du PNUD au Togo a dit ceci : « le Togo amorce un virage décisif sur la voie de l’émergence ».

Dans son discours d’inauguration, la ministre du développement à la base a fait savoir combien les marchés sont importants pour les populations togolaises. Lieu d’échanges commerciaux, c’est également l’endroit où la cohésion sociale se renforce.

source : global actu

commentaires
Loading...