La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Jeunesse et changements climatiques

296

La jeunesse occupe 75 % de la population mondiale et les changements climatiques affectent surtout cette couche qui doit innover et participer à la lutte contre ce fléau. C’est dans ce cadre que se tient à Kpalimé, depuis le 27 juillet dernier un forum des jeunes francophones acteurs de la lutte contre les changements climatiques dénommé weekEco.

Cette première édition, organisée par Ecolotrip, un réseau des jeunes francophones qui milite pour la protection de l’environnement et les changements climatiques en collaboration avec le bureau international de la jeunesse et la GIZ dans le but de créer un cadre d’échange entre une cinquantaine de jeunes acteurs de la lutte contre les changements climatiques

Ce forum a pour objectif selon le coordonnateur se weekEco Claude Sodokin d’établir un réseau solide de jeunes francophones porteurs de projets innovants dans la lutte contre les changements climatiques, renforcer la capacité des participants à travers le partage d’expérience et la formation des experts, réfléchir sur la création d’une plateforme favorisant la collaboration nord-sud et sud-sud entre les jeunes et les enfin faire un écotourisme dans la préfecture de kpalimé

Pendant que les sommets internationaux se succèdent et les négociations internationales sur le climat se poursuivent, les changements climatiques se manifestent de plus en plus à un rythme accéléré dans nos pays, avec leurs effets néfastes sur les populations les plus vulnérables il faudrait que s’établisse les partenariats pour relever le défis.

« il me parait opportun que la société civile et nos gouvernants travaillent en synergie dans le but de consolider les actions pour renforcer la résilience de nos populations et des écosystèmes afin de relever ce défi que constituent les changements climatiques » a precisé Thiyu Kohozo Essobiyou, représentant du ministre de l’environnement

Pour lui la jeunesse présente à forum doit s’approprier des divers questions et toute autre question relative à la de gradation de l’environnement, en vue d’une meilleure approche de solution.

Ce forum a regroupé des participants venus du Gabon, du Cameroun, du Benin, du Burkina Faso, de la Belgique, et du Togo.

commentaires
Loading...